• 196954 visits
  • 1655 articles
  • 778 hearts
  • 324 comments

attention 20/08/2010


Attention
Message


Saturation.Depuis quelques mois des utilisateurs créent des blogs pour y mettre des images blanches afin de saturer le système.Dans le but de vous offrir le meilleur service possible nous vous demandons de copier et de mettre cet article dans votre blog (Sous forme de nouvel article et sans image) pour faire passer ce message et de s'assurer que votre skyblog est encore en activité.Ne changez aucun mot de l'article sinon le service ne pourra pas le détecter.
ATTENTION/!/Tout skyblog ne contenant pas cet article sera supprimé pour alléger le système.

Toute l'équipe de skyblog.
Merci de votre compréhension
[ Ajouter un commentaire ] [ Aucun commentaire ] [ Partager ▼ ]

Les Pêcheurs du dimanche 25/11/2009

Notre société "Les pêcheurs du dimanche" fût créée le 20 juin 1999 à la demande de quelques amis, lequels désiraient se retrouver les week-ends au bord de l'eau afin d'y passer un bon moment.
Nous avons pêchés en étang, mais très vite nous avons décidés de pêcher au canal entre nous.
J'étais loin de me douter que cette petite société existerait aussi longtemps, car elle a fêté ses dix ans le 20 juin 2009.
C'est toujours dans la bonne humeur que nous nous retrouvons tous les ans au début du mois d'avril au bord de l'eau pour pratiquer notre sport favori, la pêche au coup.
En 2007, pour mon petit-fils j'ai fabriqué un géant à l'éffigie d'un pêcheur et celui-ci participe aux ducasses locales et représente notre société. Vous pouvez en savoir plus sur ce géant sur le blog "http://www.claudelepecheur.skyrock.mobi"
Tout le monde est le bienvenu dans notre société qui est actuellement la seule survivante pour la région de ATH.

Sommaire 27/11/2009


Vous allez découvrir au fil des semaines de nouveaux articles concernant tout ce qui concerne la pêche.
Pour une raison technique INDEPENDANTE de notre volonté, nos articles ont été mélangés et c'est pour cette raison qu'ils ne sont pas dans l'ordre repris ci-dessous.
Nous nous excusons auprès de nos lecteurs pour cet inconvénient.
Toutefois, du côté droit de chaque article un chiffre ou un nombre vous indique la page où il se trouve.
Celà facilitera vos recherches si vous désirez consulter un article bien déterminé.
Il n'est pas impossible qu'un article se trouve dans une page avant ou arrière que celle indiquée ci-dessous.

LES MONTAGES
Montage SILURE (6)
Montage GARDON (6)
Montage CARPE (6)
Montage bouillette CARPE (6)
Montage élastique original (55)
Monter deux hameçons en tandem (54)
Montage TEXAN (56)
Montage CAROLINA (56)
Montage Casting silure (56)
Montage Clonck, silure (56)
Montage décollés silure (56)
Montage plombée en dérivation (57)
Montage plombée progressive (57)
Montage poisson décollé silure (57)
Montage poisson mort posé sandre (57)
Anglaise dans les courants (56)
Anglaise en eau calme (56)
Anglaise montage locslide (56)
Anglaise pêche au flotteur coulissant (57)
Anglaise pêche au large en étang (57)
Anglaise pêche au stick (57)
Anglaise pêche difficile à distance (57)
Anglaise pêche difficile en étang (57)
Vairon mort sur godille (56)
Vairon mort, eaux basses (56)
Alose à la bombette (58)
Bombette et appâts naturel (58)
Bombette et insecte (58)
Bombette et mouche noyée (58)
Bolognaise en fleuve profond (58)
Bolognaise en fleuve (58)
Bolognaise en rivière courante (59)
Bolognaise en rivière (59)
Bolognaise par fond moyen (59)
Tirettes têtes flottantes (58)
Tirettes montage texan (58)
Tirettes « bottom bouncer » (58)
Teaser lumineux (57)
Micro palette teaser (58)
Montage cuiller et en leurre tandem (59)
Montage cuillers en tandem (59)
Montage leurre souple, tête articulée (59)
Montage leurre souple, tête plombée (59)
Montage leurre tandem d'hameçons (60)
Les Montages mouche: Attacher une mouche (61)
Les Montages mouche : Bas de ligne mouche noyée (61)
Les Montages mouche: Bas de ligne nymphe (61)
Les Montages mouche: Bas de ligne pour l'alose (61)
Les Montages mouche: Bas de ligne pour saumon (61)
Les Montages mouche: Bas de ligne sèche rivière (61)
Les Montages mouche: Bas de ligne sèche ruisseau (60)
Les Montages mouche: Mouche à l'envers (60)
Les Montages mouche: Montage buldo mixte (60)
Les Montages mouche: Indicateur pour la nymphe (60)
Les Montages mouche: Eschages de la mouche (61)
Eschage au bracelet (60)
Eschage de l'anguille, silure (60)
Eschage sur tête plombée (60)
Pêche au vif : Flotteur et plombs amovibles (61)
Pêche au vif : montage « chasse » perche (61)
Pêche au vif : Vif, ligne flottante, brochet (62)
Pêche au vif : Vif, ligne flottante, sandre (62)
Pêche au vif : Vif, ligne flottante, silure (62)
Pêche au vif : Vif au posé, sandre (61)
Pêche au vif : Vif, pater-noster, brochet (62)
Pêche en eau courante : Ablette en bordure au coup (62)
Pêche en eau courante : Brème à la calée en fleuve (62)
Pêche en eau courante : Brème au coup en fleuve (62)
Pêche en eau courante : Gardon à la passée – fleuve (62)
Pêche en eau courante : Gardon à la passée – rivière (62)
Montage à l'anglaise (5)
Carpe appât semi-décollé (63)
Carpe bas de ligne auto-coulissant (63)
Carpe couler la ligne (63)
Carpe montage à cheveu réglable (63)
Carpe montage anti-éjection, appât flottant (62)
Carpe montage anti-éjection (63)
Carpe montage de fuite (99)
Carpe montage décollé (99)
Carpe sur fond vaseux (99)
Carpe sur fonds encombrés (99)
Montage longue coulée (5)
Montage ver manié (5)
BREME: Montage asticot (5)
ROTENGLE: Montage au caster (5)
Montage anglais au pain (5)
Montage friture (5)
Plombée en eau calme (55)
Plombée en étang profond (55)
Plombée en rivière courante (55)
Pêche difficile à la plombée (55)
Plombée en dérivation (55)
Plombée progressive (55)
Plombée en fleuve (55)
L'importance du plomb de touche (107)
CARPE: Montage de fuite (5)
ABLETTE: Montage à la pâte (5)
Montage plombée légère (5)
Montage polyvalent (4)
BROCHET: Montage au vif (4)
GARDON: Montage ver de vase (4)
TANCHE: Montage au blé (4)
BREME: Montage Anglais Feeder (4)
TRUITE: Montage à la sauterelle (4)
Pêche en réservoir : Boobies (99)
Pêche en réservoir : Chironomes (99)
Pêche en réservoir : En lac, à l'ablette décollée (99)
Pêche en réservoir : En lac, à l'ablette maniée (99)
Pêche en réservoir : En lac, aux appâts naturels (100)
Pêche en réservoir : Streamer (100)
Pêche en réservoir : Truite de lac au vif, anglaise (100)
Gardons en rivière lente (125)
Carpeau en étang, au coup (125)
Relier soie et backing (125)
Gardons difficiles en étang (125)
Pêche facile en canal (125)
Pêche difficile en canal (125)
Gardon à la graine au coup (125)
L'équilibrage des lignes (146)
Espacement des anneaux (146)
Plombées pour la pêche au coup (146)

LE MATERIEL POUR LA PECHE AU LANCER :
3 Nymphes indispensables (4)
3 Emergeantes passe partout (4)
3 Sedges pour l'été (4)
3 Streamers pour le réservoir (4)
La fixation des hackles (3)
Choisir ses moulinets (112)
Des plumes et des poils (3)
Les diptères (3)
Le Glug Pots de Fox (3)
Cage Feeder (3)
3 Feeders pour pêcher partout (3)
AGLIA T.W. STREAMER (3)
AQUEUX PÂLISSEZ (3)
COMET RAINBO MINO (3)
CUILLER TANDEM (3)
SPINNERBAIT (2)
FLASH DEEP RUNNER (2)
Gilets pour pêches itinérantes (2)
Le Maggot clip (2)
Les poissons nageurs suspenders (2)
Les têtes Shad Jig Head de Storm (2)
Leurre à perche le Jade medium deep de Smith (2)
Les cuillers à plombée axiale (2)
Leurre à perche le Tiny Crazy Crawler de Heddon (2)
Les mini poissons nageurs (2)
Rod pod, indicateurs et détecteurs (1)
Jerkbait le Fred Astaire des leurres (1)
Les streamers à BROCHET d'Halloween (1)
Tubes bodiz (100)
SEDGES (100)
Nymphe casque d'or (100)
Le Watery pâle (100)
L'EMERGENTE CDC (101)
Huile CDC ( 108)
Les moulinets (109)
Choisir son waggler (111)
Les mouches - La grise à corps jaune (117)
Les mouches - Le petit voilier (119)
Les mouches - la Peute (120)
Les mouches - Le Palmer (120)
Les mouches - L'Altière (123)
Les mouches - Les poils de renard (124)
Les mouches - L'oreille de lièvre (123)
Poils de lièvre (117)
Les cuillers à truite (1)
Les mouches - La tricolore (126)
Les mouches - Appetizer ou Appetiser (144)
Les mouches - Biblio (144)
Les mouches - Black Sedge (144)
Les mouches - Black Zulu (145)
Les mouches - Claret Bumble (145)
Les mouches - Ginger Quill (145)
Les mouches - Knotted Midge (145)
Les mouches - Montana (145)
Les mouches - Viva (145)
Entretien des cannes (146)
Entretien des moulinets (146)


LES AMORCAGES
Les dispersants (7)
La pâte à pain (7)
Les recettes d'amorce trucs et astuces (7)
Esches animales : quelle quantité ajouter à l'amorce (7)
Différents types d'esches (7)
Pain de chènevis "maison" (6)
Comment fabriquer ses asticots (6)
La couleur de l'amorce (55)
Recettes d'amorce pour pêcher en étang (100)
Quelques recettes d'amorces pour débuter la saison avec succès (146)
Une amorce à tanches (153)
Comment faire sa chapelure
 
 
TRUCS ET ASTUCES
Comment réaliser ses bouillettes ? (6)
Montage élastique (6)
Congélation des asticots (53)
La conservation des vifs (148)
Pour conserver les sauterelles (53)
Pour vérifier si votre hameçon est émoussé (54)
Pour remplir un moulinet (54)
Pour décrocher une ligne (54)
Pour éviter le blocage des éléments d'une canne à emmanchement (54)
Affûtez vos hameçons (6)
Mouche flottant bas (54)
Graisser une mouche (54)
Noyer la pointe (54)
Relier soie et bas de ligne (54)
Relier soie et backing (54)
Pour conserver ses poissons morts (6)
Traitements des mouches sèches (113)
Préparer les trains de mouches (126)
Préparer une extention plongeante (sinting tip) (126)
Anneau de bas de ligne (127)
Passe fil: Préparer l'attache de l'hameçon (137)
Amorçage pour gros (148)
Des appâts à la colle (148)
Le pain frais (148)
Porte moulinet sans bague (144)
Moulage du plomb et de ses alliages (144)
Montage de leurres - poissons nageurs (144)
Montage de leurres - Le yeux (144)
Montage de canne - Talon de canne en liège aggloméré (144)
Montage de canne - Pose d'un porte-moulinet fixe (144)
Montage de canne - Tourner une poignée en liège (144)
Les bonnes amorces (148)
Les ruses des carpes (148)
Pour conserver vos truites (148)
Réglage des flotteurs (148)
Sous les ouïes (148)
La pêche du brochet en hiver (149)
Contrôlez la fraîcheur de l'asticot (149)
Nettoyez vos asticots (149)
Comment monter un asticot (149)
Comment obtenir des asticots flottants (149)
Attention aux vrillages (149)
Jus de ver (149)
Ver en tranches (149)
Les bouillettes avec plus de goût (149)
Escher la croûte de pain (149)
Le dé de fromage (150)
Dur à avaler (150)
Noir et blanc (150)
La cuisson du chènevis (150)
La mouche bleue (150)
La préparation du pain pétri (150)
Trop lourd ? (150)
Bonnes feuilles (150)
Soupe de maïs (150)
La baie de sureau (150)
Les additifs les plus efficaces (151)
Si vous êtes pressé (151)
L'orge parfaite (151)
Une poubelle pleine de vers (151)
La préparation du lupin (151)
Les arômes (151)
Un problème courant avec la truite (151)
Dans les bordures (151)
Amorçage à distance (151)
Du concentré de chènevis (151)
Cuisine pour poissons gourmands (152)
Quand utiliser chaque type de moulinet (152)
La couleur du flotteur (152)
Vérifiez que le feeder est vide (152)
Déplacez le feeder (152)
Le stretching (152)
Affûtez-les (152)
Ecrasez-les (152)
Les jointures (152)
Sachez escher (152)
La ligne (153)
Baignez-la (153)
Plombs mous (153)
La collecte des vers de terre (153)
Ligne tendue (153)
Antigel (153)
La sonde (153)
Le passage du bateau (154)
Lubrifiez l'élastique (154)
Bien trop méfiantes (154)
Fragile (154)
A tous les niveaux (154)
Des ronds dans l'eau (154)
Pour mieux voir le flotteur (154)
Les perches (154)
Une vraie perle (154)
Faites du bruit (154)
Des boules bien tassées (155)
L'amorce (155)
Asticots et pain (155)
De bons vers (155)
Tenir les anguilles (155)
Têtes noires (155)
Comment conserver vos vers (155)
Petites esches (155)
Les conserver (155)
Elle n'est jamais toute seule (155)
Au ver (156)
Les gros (156)
Au fond (156)
Au blé ! (156)
Les asticots (156)
Prudence (156)
Décrochage facile (156)
En douceur (156)
Gardez-les vivantes (156)
Terre ! terre ! (156)
Dégraisser la ligne (157)
La couleur des leurres (157)
Attention fragile ! (157)
Petits vifs (157)
La conservation des vifs (157)
La peau du maquereau (157)
Papier alu (157)
A la cuiller (157)
Les conseils d'un "pro" (157)
Plein de dos (157)
Une olivette fourrée (158)
Clic - clic (158)
Hameçons renversés (158)
Les lacs de montagne (158)
En rivière (158)
La crinelle pas utile ! (158)
Recette de pâte (158)
Un hameçon un peu gros (158)
Toujours sur le fond (158)
Rectangulaire (158)
Tuez proprement (159)
L'eschage (159)
Une amorce peu nourrissante pour la tanche (159)
Des esches naturelles (159)
Un poisson fort en gueule (159)
Grossière (159)
Scion souple (159)
Un antiseptique pour les poissons (159)
Conversation et présentation (159)
En boule (159)
Aplaties (159)Que dit la sonde ? (159)
Les meilleures périodes pour pêcher près des barrages. (160)
Comment pêcher en canal. (160)
Les bonnes techniques en canal. (160)
La pêche en rivière rapide. (160)
Pour pêcher dans le courant. (160)
Les esches pour la crue. (160)
Où trouver les poissons en étang ? (160)
Danger mortel. (160)
De l'eau, de l'air, des truites ! (160)
Baissez-vous ! (160)
Grosses perches (161)
Vers hachés. (161)
 Les gros brochets des petites rivières. (161)
 Demi-portion. (161)
 
 

 
 
Nos poissons: Le GARDON (14)
Le GARDON au chevenis (14)
Le GARDON au quiver (14)
La pêche du GARDON (14)
Les amorces pour la pêche au GARDON (14)
Quelques amorces pour le gardon

 
LES TECHNIQUES D'AMORCAGE POUR PECHE AU LANCER
Booster les bouillettes (13)
Le CORNED-BEEF par eau froide (13)
Les BOUILLETTES à géométrie variable (12)
La conservation des vifs (12)

LES APPATS POUR LA PECHE
PELLETS COLLES (16)
Les JIGS (16)
Les MOUCHES (53)
Les LARVES AQUATIQUES (16)
FROLIC (16)
Le MYSTIC, un remède contre les épinoches. (148)
MOUCHE ECREVISSE (16)
MARCH BROWN (16)
Les TRICHOPTERES (15)
Les insectes aériens (15)
Les PLECOPTERES (15)
Les HYMENOPTERES (15)
Les Perma-pops de Nash (15)
Les Leurres Souples (15)
Couleur de leurres souples (14)
Les insectes du début de saison (15)
Les esches animales (15)
Les EPHEMERES (15)
Les CHIRONOMES (15)
La SAUTERELLE (16)
Le VER de TERRE (16)
Les VIFS (16)
L'importance de la couleur des ASTICOTS (16)
Tout sur l'ASTICOT (14)
Les ESCHES MAISON (14)


Nos poissons: La CARPE MARBREE (17)
Nos poissons: La CARPE ARGENTEE (17)
Nos poissons: La CARPE AMOUR (17)
D'où viennent les CARPES ? (17)
Les fruits pour des CARPES difficiles (18)
CARPE: Assaisonnez vos recettes de bouillettes avec du Robin Red (17)
Le pré-amorçage est il nécessaire pour pêcher la CARPE ? (17)
CARPE : Osez le quinoa dans vos bouillettes (17)
Petites graines pour grosses CARPES (17)
L'amorçage pour la CARPE (17)
CARPE: Diverses amorces (17)
CARPE: La pêche de nuit (20)
CARPE: Le choix du poste (20)
Où, quand, comment la CARPE (18)
La CARPE au maïs (20)
La CARPE dans les fosses (20)
La CARPE en canal (20)
La CARPE en étang (20)
La CARPE en lac (20)
CARPE: Stratégie hivernale (20)
CARPE: Stratégie estivale (20)
CARPE: Réussir en enduro (19)
L'étang à CARPES (19)
La CARPE sur les hauts fonds (19)
La CARPE en rivière (19)
La CARPE à la bouillette (19)
A vous les CARPES !!! (19)
CARPE : Amorces, choix de l'endroit, boilies (19)
La CARPE à vue (19)
Les 10 commandements pour réussir la pêche de la CARPE en hiver (19)
Essayez la CARPE à la grande canne (19)
CARPE au printemps (18)
CARPE: De la touche à l'épuisette (18)
Grande CARPE sur le chanvre (18)
Pêcher les CARPES en bordures (18)
Pêche nocturne de la CARPE (18)
CARPE: Pour lancer loin et précis (18)
Pêche de la CARPE au spot (18)
CARPE: Amorcer au cobra (18)
Recettes de bouillettes (143)


Nos poissons: Le SANDRE (20)
La bonne action pour le SANDRE (22)
Le SANDRE et son nid (22)
Le SANDRE: fameuse verticale (22)
Le SANDRE: Verticale, l'équipement de base (22)
Evitez le décrochage d'un SANDRE ! (22)
Le SANDRE: Verticale, quelle canne choisir ? (22)
Le SANDRE: Verticale, quel moulinet choisir ? (22)
Le SANDRE: Verticale, quelle tresse choisir ? (22)
Le SANDRE: Verticale, l'action de pêche (21)
Le SANDRE à la mouche (21)
Soyez au rendez-vous avec les SANDRES (21)
Le SANDRE à la tirette (21)
Le SANDRE au mort posé (21)
Le SANDRE et la lune (21)
Le SANDRE sous les barrages (21)
SANDRE et BROCHET au manié: Les différences (21)
SANDRE au repos: Verticale au printemps (21)
Une amorçe pour le SANDRE (21)

La TRUITE ARC-EN-CIEL (23)
La TRUITE BRUNE (23)
La TRUITE COMMUNE ou FARIO (23)
Les pâtes à TRUITE (24)
5 Leurres incontournables pour la TRUITE (24)
TRUITE : Comment faire des yeux peints sur les streamers (24)
TRUITE : La nymphe au fil (24)
TRUITE : La nymphe crinoline en ruisseau (24)
La TRUITE à la cuiller vaironnée (24)
La TRUITE ARC – EN - CIEL en plan d'eau (24)
La TRUITE au flotteur (24)
La TRUITE au poisson nageur (24)
La TRUITE au streamer en rivière (25)
La TRUITE au vairon mort (25)
La TRUITE au vairon vivant (25)
La TRUITE au ver (25)
La TRUITE dans les courants (25)
La TRUITE en réservoir (25)
TRUITE : Lancer les jours de vent (22)
TRUITE : L'ARC – EN – CIEL à la bombette (22)
TRUITE : L'ARC – EN – CIEL dans les zones profondes (27)
TRUITE : Le coup du matin (27)
Les pêches d'été de la TRUITE (27)
TRUITE : Les plaisirs de l'ouverture (27)
TRUITE : Opération trophée (26)
TRUITE : Pêcher par grand vent (26)
TRUITE : Petits crankbaits (26)
TRUITE : Reconnaître la touche pour ferrer au bon moment (26)
TRUITE : Savoir les lire les gobages (26)
TRUITE : Savoir prendre des risques (26)
TRUITE et OMBLE au coup du soir (26)
Une TRUITE loupée, tout n'est pas fini (26)
TRUITE à l'ondulante (100)
Séchage des mouches en cul de canard pour pêcher la truite (143)

Nos poissons : L'OMBLE CHEVALIER (26)
L'OMBLE COMMUN (26)
L'OMBLE en sèche (25)
L'OMBLE par eaux basses (25)

Nos poissons : Le COREGONE (25)
Le COREGONE au plombier (25)

LES TECHNIQUES D'AMORCAGE
Amorcage au pellets (27)
De la terre pour vos amorces (27)
Le mouillage des amorces (24)
Quand les poissons voient rouge (23)
L'agrainage (60)
Quelques erreurs à éviter (23)
Recette d'amorce pour pêcher en canal à grand gabarit (23)
Quelques amorces (23)
 Un amorçage pour étang qui a fait ses preuves (23)
L'amorcage de rappel (23)
Recettes d'amorcage pour la pêche à l'anglaise (23)
 

Nos poissons: Le VAIRON (28)
Les techniques de pêche aux VAIRONS (28)

Nos poissons: Le CRISTIVOMER (28)
Le CRISTIVOMER au vairon (28)

Nos poissons: Le SILURE (28)
Une amorce pour le SILURE (28)
Le SILURE à la cuiller ondulante (28)
Le SILURE sur les hauts fonds (27)
Premier SILURE (27)
SILURE au vif, les hauts fonds à la bouée (27)
Pêches du SILURE en dérive, Clonk, vers et encornet (27)

Nos poissons: La BREME (28)
Quelques amorces pour la BREME (28)
La pêche calée (28)
La BREME à la bolognaise (29)
La BREME à la ligne plombée (29)
La BREME à la grande canne en eau close (29)
La BREME dans les reculées (29)

Nos poissons: Le GOUJON (29)
Les amorces pour le GOUJON (29)
Les techniques de la pêche du GOUJON: La pêche à la grattée (29)
Il faut que çà bouge (153)
Une question de rythme (153)

Nos poissons: L'ANGUILLE (29)
Une amorce pour L'ANGUILLE (29)
Les techniques de pêche de L'ANGUILLE: L'ANGUILLE dans les éboulis (29)
L'ANGUILLE au feeder (30)
L'ANGUILLE au Flotteur (30)
L'ANGUILLE en plombée (30)

Nos poissons: La TANCHE (30)
Quelques recettes pour la TANCHE (30)
La TANCHE en canal à l'anglaise (30)
Montage TANCHE (30)

Nos poissons: La PERCHE (30)
Une amorce pour la PERCHE (30)
La PERCHE au poisson d'étain (30)
La PERCHE au vif à roder (31)
La PERCHE dans les herbiers (31)
La PERCHE aux leurres souples (31)
Le plomb palette (31)
Pêcher la PERCHE au Crainkbait (31)
Pêcher la PERCHE au Spinnerbait (31)

LES TECHNIQUES DE LA PECHE AU LANCER
Comment mouler bien et avec précision (12)
Comment mouler par le temps venteux (12)
La mouche en lac de montagne (12)
Différents niveaux de canal (12)
La pêche à caler (12)
Comment pêcher dans des endroits serrés (12)
Comment réaliser un mending (12)
La pêche au vif en canal (14)
La pêche à la surprise (12)
L'art de la rotation (11)
PITCHING en milieu hostile (11)
Les techniques mouches: Nymphes (9)
Les techniques mouches sèches (9)
Les techniques mouches Streamer (9)
Les techniques mouches: Train de mouches (9)
Montage à roder (9)
Mouche: Réussir l'arraché ! (9)
Pêche au leurre (8)
Pêche de surface: Topwater (8)
Postes à carnassiers (8)
Pour éviter le vrillage (8)
Quand ils refusent nos mouches (8)
La pêche au feeder
Quand pêcher à l'émergeante (8)
VAIRON sur monture nageuse (8)
VAIRON sur hamecon simple (8)
VAIRON manié la bonne tension (8)
Ultra léger, l'art de l'animation (8)
Toc dans les courants violents (7)
Tête de ligne (7)
S'adapter aux conditions météo (7)
Repositionner la soie (7)
Les techniques Nymphes: Observations d'un plongeur (7)
La pêche à l'ultra léger (11)
La pêche au mort manié en bateau (11)
La pêche au vif au flotteur coulissant (11)
La pêche en mouche noyée (11)
La pêche au vif en plombé (11)
La pêche des migrateurs (11)
La pêche en grande rivière (11)
La pêche en petite rivière (11)
La pêche en réservoir (10)
La pêche en torrent (10)
Lancez vos lignes au bon endroit (10)
Le bon ferrage (10)
Le toc au vairon (10)
Les bons postes en rivière et en fleuve (10)
Les bons postes en étang (10)
Les bons postes en lac (10)
Lochage d'un ver (10)
Pêche de matin (10)
Optez pour les postes encombrés (9)
Les principaux lancers à la mouche (9)
Les techniques mouches: Chironomes (9)
Les techniques mouches: Noyées (9)
Camoufler les plombs (31)
Comment choisir son poisson nageur ? (31)
Comment choisir sa soie ? (31)
La pêche à la nymphe (31)
Les bienfaits du vent (32)
Comment piéger les carnassiers ? (32)
Carnassiers: Explorer un arbre noyé (32)
Carnassiers: Prospecter un canal (32)
Comment choisir son leurre souple ? (32)
Corrigez vos erreurs de lancer (146)
Lancer mouches: Techniques de bases (147)
Lancer mouches: Actions de la canne (147)
Lancer mouches: Prise en main de la canne (147)
Lancer mouches: Les styles de lancer (147)
Lancer mouches: La dérive (147)
Lancer mouches: L'accélération (147)
Lancer mouches: Les formes des boucles (147)

LES TECHNIQUES D'AMORCAGE POUR LES PECHES FIXE et au LANCER
Un coup amorcé tous les jours (32)
Amorce pour une pêche dans un étang peu profond (32)
Amorcer c'est bien !! Savoir amorcer c'est mieux !! (32)
Avons-nous besoin des aromes ? (32)
Colorer et parfumer votre maïs (32)
Comment amorcer en canal ? (33)
Le bon mouillage de l'amorce (33)
De la terre pour vos amorces (33)
Comment créer son amorce (33)
Une amorce qui dégage... (33)
L'amorçe pratique (33)
Les accessoires d'amorcage (33)
Les règles de base pour les amorces (33)
Quelle stratégie d'amorcage choisir ? (33)

LES TECHNIQUES DE PECHE POUR CANNES FIXES
5 bonnes raisons pour pêcher à l'anglaise (33)
Anglaise: choix du waggler (34)
8 Techniques comparées (34)
Analyser les touches (36)
La pêche au blé (38)
La pêche au coup (34)
La pêche aux trois graines (34)
Fixation de l'hameçon (38)
L'anglaise en barque (36)
Les poissons recherchés en canal (35)
La pêche au chevenis (34)
Maitriser la surface (35)
Sélectionner les gros ! (35)
La pêche au flotteur (35)
Bras morts des paradis pour l'automne (14)
Le rythme du rappel (13)
Les bons gestes de la pêche au coup (13)
Pêcher l'été par grand soleil (13)
Stratégie pour les grands froids (13)
Température, niveau et couleur de l'eau (13)
Un bon sondage = une bonne pêche (13)
La pêche en lac (13)
Le réveil des poissons blancs (13)
Les bons postes en canal (38)
 

Nos poissons: l'ABLETTE (36)
l'ABLETTE à la mouche sèche (37)
Les techniques de la pêche de l'ABLETTE au fifise (36)
Technique et tactique pour l'ABLETTE (38)
Recettes d'amorce pour l'ABLETTE (37)

Nos poissons: Le BROCHET (38)
Pour naturaliser une tête de BROCHET (37)
Techniques d'ouverture (37)
Trouver ce qui marche au jour le jour (34)
BROCHET au mort manié (37)
BROCHET au Jig (36)
Les moeurs du BROCHET (36)
BROCHET à la cuiller (36)
Le BROCHET au leurre souple (34)
BROCHET au vif (37)
Opération gros BROCHET (37)
Les postes du BROCHET en canal (34)
Les postes du BROCHET en rivière (38)
Les conditions idéales pour pêcher un BROCHET ! (35)
Le BROCHET dans les postes encombrés (34)
Repoussez les limites avec le skipping (37)
Début du printemps : Le frai du poisson blanc (35)
BROCHET dans des endroits bloqués (36)
BROCHETS, Vairons et la lune (37)
Le BROCHET au gros poisson nageur (38)
Une astuce pour le BROCHET (36)
Montures planantes pour le BROCHET (38)
Le BROCHET au streamer (35)
BROCHET et SANDRE au manié : Les différences (37)
Vif ou lancer ? (38)
BROCHET : 6 Postes 6 Leurres (35)
Comment reconnaitre une chasse de brochet ? (146)

Nos poissons: L'ASPE (36)

Nos poissons: L'ABLE (38)

Nos poissons: La BOUVIERE (35)

Nos poissons: Le BARBEAU (39)
Recettes d'amorces pour le BARBEAU (41)
BARBEAU, le sportif ! (41)
Le BARBEAU dans les courants (41)

Nos poissons: Le BLACK BASS (41)
Une amorce pour le BLACK BASS (41)
Le BLACK au poisson nageur flottant (41)

Nos poissons: Le CARASSIN (41)
Le CARASSIN à l'anglaise en étang (41)
Amorce BREME et CARASSIN pour étang (41)
Recettes pour pêche de CARASSINS en étang. (40)

Nos poissons: Le CHABOT (40)

Nos poissons: Le CHEVAINE (40)
Amorçage pour CHEVAINES (40)
Recette d'amorce pour le CHEVAINE (40)
A la recherche des CHEVAINES (40)
Le CHEVAINE à la grande coulée (40)
Le CHEVAINE dans les remous (40)
Le CHEVAINE au mini poisson nageur (40)

Nos poissons: L'EPINOCHE (40)

Nos poissons: Le HOTU (39)

Nos poissons: La LOCHE (39)

Nos poissons: Le POISSON CHAT (39)
Une amorce pour le POISSON-CHAT (39)

Nos poissons: Le ROTENGLE (39)
Les techniques de la pêche du ROTENGLE (39)
Recettes d'amorce pour le ROTENGLE (39)

Nos poissons: La VANDOISE (39)
La VANDOISE à la limite des courants (39)

LES COMPOSANTS DE NOS AMORCES.
AIL (47)
ALGUE (47)
ALOES (47)
AMANDE (47)
ANIS ETOILE (47)
ANIS VERT (47)
AQUA PROTEINE (47)
ARACHIDE ANISEE (47)
ARACHIDE FLEUR (47)
ARACHIDE GRASSE (48)
ARACHIDE MOULUE (48)
ARROW ROOT (48)
ASTICOT (48)
AVOINE (48)
BASILIC (48)
BISCOTTE (48)
BISCUIT (48)
CITROUILLE (48)
LUPIN (48)
Le FOUILLIS de VERS de VASE (49)
GUANO (49)
GOUDRON NORVEGE (46)
FLOCONS de POMMES de TERRE (46)
OEUF (46)
OPOPANAX (46)
HUITRES (46)
CURCUMA (46)
DAPHNIE (46)
CACAO (46)
CAMELINE (47)
CANNELLE (46)
CARAMEL (49)
Les SEMOULES (55)
CAROUBE (49)
SESAME (49)
REGLISSE (49)
SAGOU (49)
LIEGE (46)
NOISETTE (45)
NOIX (45)
OEILLETTE (45)
MANIOC (49)
MUSCADE (45)
ORGE (44)
LIN (44)
LUZERNE (44)
CARTHAME (44)
CHATAIGNE (44)
COCO BELGE (44)
CUMIN (44)
COLZA (44)
MELASSE (44)
TOURNESOL (44)
VANILLE (43)
FARINE DE VIANDES (43)
SOJA Ttx (43)
MARJOLAINE (43)
CARVI (43)
CHAPELURE BLONDE (43)
CHAPELURE PAIN FLAMAND (43)
CHAPELURE ROUSSE (35)
COCON SOIE (34)
COPRAH (45)
COTON (45)
CORIANDRE (45)
FENUGREC (45)
FARINES de POISSONS (45)
BLE (45)
CHEVENIS moulu gras (49)
CHEVENIS moulu grillé (41)
FEVE (42)
MILLET (42)
QUINQUINA (42)
Pv1 (42)
ROMARIN (42)
SAFRAN (42)
RIZ (42)
SANG (42)
SARRAZIN (42)
PALMISTE (42)
Les FARINES (43)
PELLETS (43)
PAIN (43)
PAIN d'EPICES (50)
Le PAIN PETRI (50)
MOUTARDE (50)
Le MYSTIC (50)
MAÏS (50)
MAÏS Ttx germes (50)
MAÏS semoule (50)
MAÏS jaune hollande (50)
MAÏS gaude (50)
MAÏS gluten (50)
RAISIN (51)
SEIGLE (51)
SELS MINERAUX (51)
BLANCO (51)
NOIR BELGE (51)
NOIX TIGREE (51)
KOLA (51)
SON (51)
EPICEINE (51)
FECULE de pommes de terre (51)
FIENTE (52)
MILLYSAATE (52)
FLEURETTE (52)
PRALINOR (52)
BRASEM (52)
ALPISTE (52)
FEVEROLE (52)
LES CHAPELURES (52)
FENOUIL (52)
STIMULANTS et ADDITIFS (53)
VOLUMIX (53)
Le POIS CHICHE (53)
Le POLENTA (53)
GAZELLE (53)
Les PAINS d'AMORCE (53)
Les PATES ALIMENTAIRES (53)
Le MAPPLE PEAS (53)
L'ORGE PERLEE (52)

 
LE MATERIEL POUR LA PECHE
Les nylons (59)
Les Hameçons (59)
Comment choisir son hameçon ? (59)
Les plombs pour le toc (110)
Mais quel montage utiliser aujourd'hui ? (111)
Avec ou sans bas de ligne ? (116)
Comment manipuler des flotteurs ? (60)

PHOTOS
Saison 2005 (69 photos) (63 à 70)
Empoissonnement 2006 (9 photos) (70 à 71)
Saison 2006 (39 photos) (71 à 75)
Pollution à BELOEIL au pont de Grosage en 2007 (55 photos) (75 à 80)
Saison 2007 (47 photos) (80 à 85)
Saison 2008 (28 photos) (85 à 88)
Empoissonnement 2009 (60 photos) (88 à 94)
Pollution de la DENDRE à ATH le 29 janvier 2010 (25 photos) (94 à 96)
Pollution de la DENDRE à ATH le 22 février 2010 (17 photos) (96 à 98)
Pollution de la DENDRE à l'écluse de DEUX-ACREN le 23 février 2010 (8 photos) (98 à 99)
Pollution de la Dendre Orientale à ARBRE, rue de la tannerie le 14 avril 2010 (22 photos) (101 à 103)
La DENDRE polluée ( 12 photos) (103 à 104)
Pollution de la Dendre à ATH près de l'écluse Bilhée le 5 mai 2010 ( 31 photos) (104 à 107)
Concours du Roi du 8 mai 2010 (107 à 108)
Première manche du challenge 2010 (109)
Nettoyage de la Dendre le 17 juin 2010 (109 à 110)
Pollution de la DENDRE à l'écluse de DEUX-ACREN le 11 juillet 2010 (20 photos) (113 à 115)
Pollution de la DENDRE à l'écluse de DEUX-ACREN le 11 juillet 2010 (15 photos) (118 à 119)
Pollution de la DENDRE à l'écluse de DEUX-ACREN le 11 juillet 2010 (14 photos) (121 à 122)
Remise des prix pour la saison 2010 (7 photos) (143)


Nos poissons: L'ESTURGEON (100)

LES NOEUDS
Noeud Trilène (3 étapes) (110)
Noeud Baril (3 étapes) (110)
Noeud double pendu (7 étapes) (111)
Noeud du chirurgien (6 étapes) (111 à 112)
Noeud amortisseur (5 étapes) (112 à 113)
Noeud turle ou noeud tortue (4 étapes) (113)
Noeud Christophe 1 (7 étapes) (115 à 116)
Noeud Albrigh (6 étapes) (116)
Noeud Pitzen (5 étapes) (117)
Noeud Palomar (4 étapes) (117 à 118)
Noeud de Potence n°1 (3 étapes) (119)
Noeud de Potence n°2 (3 étapes) (120)
Noeud Rapide (1 étape) (120)
Noeud Double Pitzen (8 étapes) (120 à 121)
Montage boucle dans boucle (4 étapes) (122 à 123)
Noeud Christophe 2 ( 6 étapes) (123)
Noeud Trilène Ducan (3 étapes) (124)
Noeud Jansik (124)
Noeud Mondial (124)
Noeud Homer (124)
Noeud de huit (124)
Boucle parfaite (124)
Noeud Clinch (124)
Noeud Boucle rapala (125)
Noeud Boucle du Roi (125)
Noeud Simple ou de chirurgien (125)
Noeud pour backing Arbor n°1 (126)
Noeud pour backing ou nylon Arbor n°2 (126)
Noeud Davy (2 étapes) (126)
Noeud duncan (ou noeud du pendu) (126)
Noeud double Turle (ou double tortue) (126)
Noeud Crawford (126)
Noeud Clinch double (127)
Noeud Clinch double avec un forceps ( 2 étapes) (127)
Noeud Boucle potence (127)
Noeud du pêcheur (127)
Noeud d'arrêt (127)
Noeud Zeppelin (127)
Noeud Universel (127)
Noeud Castwell (127)
Noeud Aiguille/clou (2 étapes) (128)
Noeud sans noeud (128)
Noeud de tonneau (128)
Noeud du pendu (128)
Noeud d'attaque (128)
Noeud de grinner double (128)
Noeud de grinner (128)
Noeud du pêcheur double (128)
Noeud Le scaffold (128)
Noeud Normand (129)
Noeud Arbor (129)
Noeud Double boucle (129)
Noeud Bimini twist (129)
Noeud Pyrénéen (129)
Noeud de lasso (129)
Noeud de bas de ligne (129)
Noeud en huit (129)
Noeud en queue de singe (129)
Noeud de plein poing (129)
Noeud de capucin (130)
Noeud de chaise (130)
Noeud de chaise dans un anneau (130)
Noeud de chaise double (130)
Noeud de chaise espagnol (130)
Noeud de chaise sous forte tension (130)
Noeud de couronne (130)
Noeud en double huit (130)
Noeud du pêcheur à la ligne (130)
Noeud de menottes (130)
Noeud huit d'encordement (131)
Demi-noeud gansé (139)
Echelle de corde (139)
Elingue de jarre (139)
Noeud de rappel (139)
Noeud cassagne (140)
Noeud coulant avec noeud de cabestan (140)
Noeud coulant avec noeud de chaise (140)
Noeud d'amoureux (140)
Noeud de balançoire (140)
Noeud de collet (140)
Noeud de lapp (140)
Noeud halter (2 étapes) (140)
Noeud de licou (140)
Noeud de sac (141)
Panier de vie (141)

LES NOEUDS D'AMMARRAGE
Noeud Tête d'alouette (131)
Noeud de bois double (131)
Noeud de bosse (131)
Noeud de cabestan (131)
Noeud demi cabestan (131)
Noeud demi clé(131)
Noeud de grappin (131)
Noeud de prusik (131)
Tour mort et demi clés à capeler (132)
Noeud de longe (132)
Noeud de tirant (132)
Noeud de meunier (132)
Gueule de raie (132)
Noeud de traverse (132)
Noeud de griffe (132)
Deux demi-clés à capeler (132)

NOEUDS POUR LE SCOUTISME
Noeud de cul de porc (132)
Noeud de carrick (133)
Noeud plat (133)


NOEUDS POUR LE CAMPING
Le blake (133)
Noeud coulant simple (133)
Noeud du camionneur (133)
Noeud de claie (133)
Noeud de galère (133)
Noeud de hunter (133)
Noeud de mule (133)
Noeud de palan (134)
Noeud de planche (134)
Noeud de poignée (134)
Noeud tarbuck (134)
Noeud tête de turc (3 étapes) (134)
Noeud tourniquet espagnol (134)
Noeud tendeur (142)

NOEUDS MARINS
Boucle chinoise (134)
Carrick double (135)
Cordage épissé (135)
Epissure en oeil (135)
Noeud de filet (135)
Epissure carrée (2 étapes) (135)
La surliure à demi-clefs (135)
La surliure à tours morts (135)
Lover un cordage (135)
Lover un cordage 2 (135)
Noeud d'amarrage (136)
Noeud d'amarrage en portugaise (136)
Noeud d'arrimeur (136)
Noeud de bois (136)
Noeud de bois d'icicle (136)
Noeud de bollard (136)
Noeud de cabestan croisé (136)
Noeud de cabestan double (136)
Noeud de cabestan gansé (136)
Noeud de gabier des zeppelins (136)
Noeud de laguis (137)
Noeud de miroir (137)
Noeud de patte d'oie (137)
Noeud de soie (137)
Noeud de taquet (137)
Noeud d'écoute gansé (137)
Noeud plat basculé (137)
Surliure à la voilière (137)

NOEUDS POUR SPELEOLOGIE
Noeud chaise triple (137)
Noeud de coeur (138)
Noeud de drisse (138)
Noeud d'évadé (138)
Noeud du fermier (138)
Noeud français (138)
Noeud gansé sur mousqueton (138)
Noeud de lapin (138)
Noeud de lorenzi (138)
Noeud neuf (138)
Noeud papillon (138)
Noeud papillon (2 ème méthode) (139)
Noeud valdotain (139)
Noeud du voleur (139)

NOEUDS DE PLONGEE
La chainette anglaise (139)
Noeud de jambe de chien (139)
Noeud d'écoute (139)


LES BRELAGES
Brêlage diagonal (141)
Brêlage triple (141)
Brêlage en étoile (141)
Ligature autoserrante (141)
Tête de bigue (141)
Brêlage en long (141)
Brêlage carré (2 étapes) (141)

NOEUDS D'ESCALADE
Clé de pied (142)
Corde à noeuds (142)
Encordement avec noeud simple (142)
Frein sur mousqueton (142)
Machard tressé (142)
Noeud de Bachman (142)
Noeud de chaise de calfat (142)
Noeud de harnais (142)
Noeud de machard (142)
Noeud d'encordement équilibré (143)

LES MONTAGES DES MOUCHES
Shipman's Buzzer (145)
Woolly Bugger (145)
Crazy Charlie (145)

LES MONTAGES DE LEURRES
Spinnerbaits (145)
Cuillers tournantes (146)

Le dictionnaire du pêcheur - A à L 03/02/2010

Lettre A

AAA :Plomb anglais.

AAPP : Association Agrée de Pêche et de Pisciculture

A.A.P.P.M.A. : Association agréée de pêche et de protection du milieu aquatique.

Abdominale (nageoire) : nettement en arrière de la ceinture pectorale.

Able : sous-espèce de l'Ablette dont les plus gros ne dépassent pas 5 cm. Excellent pour pêcher la truite.

Ableret : Filet de pêche, nom local du carrelet (poisson de mer).

Ablette : petit cyprinidé qui se nourrit essentiellement en surface. Assez fragile à conserver, son utilisation se limite au poisson mort manié.

Accore : Se dit d'une berge ou d'une côte tombant à pic sur une rivière ou sur la mer.

Accoutumance : 1) Habitude que l'on impose aux poissons en matière alimentaire.
2) Désintéressement des poissons carnassiers à l'endroit des leurres dont ils ont pu vérifier la nature factice.

Accroche mouche (keeper ring) : Petit anneau sur une canne pour fixer l'hameçon pendant les déplacement.

Accroche plomb (lead clip) : Accessoire en plastique qui maintient le plomb dans un montage carpe, qui s'ouvre en cas de besoin (plomb coincé) permettant ainsi de ramener la carpe.

Achigan : Nom canadien du black-bass.

Acides aminés : les plus simples des protéines.

Action de pêche : 1) Moment où la pêche est pratiquée.
2) Part dans une société de pêcheurs.

Action de pointe : lors d'un effort c'est uniquement l'extrémité de la canne qui se cintre. Existent également l'action parabolique où c'est l'ensemble de la canne qui se déforme et l'action semi parabolique, intermédiaire entre les deux précédentes.

Action des cannes : la courbure qu'une canne accuse lorsqu'elle subit un effort lors de la traction ; peut être parabolique, très souple, semi parabolique, moyennement souple et de pointe, très dure.

Action d'une canne : la courbure qu'une canne accuse lorsqu'elle subit un effort lors de la traction ; peut être parabolique, très souple, semi parabolique, moyennement souple et de pointe, très dure.

Action parabolique : lors d'un effort c'est l'ensemble de la canne qui se déforme.

Action semi parabolique : lors d'un effort c'est 50% de la canne qui se déforme. Il existe également l'action de pointe où c'est uniquement l'extrémité de la canne qui se cintre et l'action parabolique où c'est l'ensemble de la canne qui plie.

Adelphophagie : sorte de cannibalisme intra tractus génital, un embryon éclos en dévorant d'autres.

Adipeuse : chez les Salmonidés, petite nageoire dépourvue de rayons et insérées en avant de la queue.

Adipeux (tissus) : tissus gras (graisseux)

Additif : Produit en poudre ou liquide, ajouté en faible quantité à l'amorce, dans le but d'augmenter son efficacité.

AFTM : toutes les soies qui existent sont fabriquées et numérotées selon les normes de l'AFTMA, Association of Fishing Tackle Manufacturers of America.

Agone : Autre appellation de l'alose feinte ou alose lacustre.

Agrafe (snap) : Dispositif permettant de raccorder ou de séparer deux éléments d'une ligne.

Agrafe américaine : Dispositif permettant de raccorder ou de séparer deux éléments d'une ligne.

Agrainage : Opération consistant à jeter régulièrement à la volée des graines pour attirer ou maintenir le poisson sur un coup.

Aggregation : Groupe de poissons dans une aire limitée.

Agnathe : craniate sans mâchoire

Aguichage : Mouvement imprimé à la ligne et à l'esche pour inciter le poisson à mordre.

Aguicher : déplacer légèrement la ligne afin d'attirer l'attention du poisson et lui faire croire que s'il ne réagit pas rapidement, l'esche va lui échapper !

Aiche : Synonyme d'esche.

Aiguille à amorcer : Ou aiguille à vif ou aiguille à locher. Longue aiguille à chas ouvert, utilisée pour glisser le bas de ligne sous la peau du vif.

Aiguille à appât (baiting needle) : Aiguille utilisée pour enfiler un appât sur un cheveu.

Aiguille à dubbing : Aiguille permettant d'ébouriffer les poils ou autres matériaux composants le corps d'une mouche.

Aiguille à locher : appelée également aiguille à escher ou aiguille à vif, une forte aiguille à chas ouvert qui sert à positionner l'hameçon sur un appât vivant sans le tuer, en passant le bas de ligne sous la peau.

Aiguille passe-bouillette (bait needle) : Aiguille utilisée pour percer une bouillette et passer le cheveu.

Aiguille pour anti-emmêleur (needle tangle) : Aiguille servant à passer le fil à l'intérieur d'un anti-emmêleur.

Aiguillon : très gros rayon épineux sur les nageoires, en général le 1er.

Ail-air : Matériau synthétique utilisé pour former les ailes des mouches.

Ailette : Certains wagglers sont munis d'ailettes (comme des fléchettes) pour obtenir une meilleur trajectoire.

Albumine : blanc d'½uf en poudre avec taux de protéines très élevé ; excellent liant.

Alevin : jeune poisson possédant à la naissance un sac vitellin plus ou moins développé, lui permettant de se nourrir jusqu'à la disparition totale du contenu du vitellus.

Aleviner : Repeupler un fleuve, une rivière ou une eau close en alevin (par extension ce dit également pour repeupler en poisson de tout âge).

Algues filamenteuses : plantes simples qui poussent en longs filaments ramifiés. Ressemblent à des fibres de coton vertes.

Algues incrustantes : plantes simples qui recouvrent d'un tapis vert le bois et les rochers submergés.

Alose feinte : Appelée aussi alose lacustre, agone, hareng d'eau douce, c'est un poisson plat allongé pesant en moyenne 1kg et mesurant 35cm. C'est une espèce typique des lacs, elle vit en eau profonde et se nourrit de plancton.

Alude : Fourmi ailée.

Amadou : Substance spongieuse utilisée pour sécher la mouche artificielle après une prise.

Amer : Point remarquable permettant avec d'autres repaires, de situer un lieu de pêche.

Amont : Côté d'où vient le courant dans un cours d'eau.

Amorçage d'accoutumance : amorçage effectué plusieurs jours avant la partie de pêche toujours au même moment et au même endroit afin d'accoutumer le poisson aussi bien aux appâts distribués qu'au futur lieu de pêche.

Amorçage de préparation (prebaiting) : Pour attirer les gros poissons il est souvent nécessaire d'amorcer plusieurs jours avant une partie de pêche.

Amorce (bait) : Préparation à base de produits attractifs plus ou moins nourrissants destinés à regrouper les poissons pour les pêcher. L'utilisation de l'amorce est interdite dans les eaux de première catégorie.
Dans un sens restreint, l'amorce désigne un poisson vivant utilisé comme vif. C'est alors l'amorce vive ou vif.
Amorce est parfois confondu avec appât, certains pêcheurs disent appâter ou amorcer.

Amorce Charlot : Amorce très connue pour la pêche de l'ablette.

Amorce de fond (groundbait) : Préparation à base de chapelure, de biscuit, de farines, ... mélangée avec de l'eau qui est lancée sur le coup pour attirer les poissons et les inciter à rester sur place. Pour alourdir la préparation on emploie de la terre (de Somme, de taupinière, du gravier, ...).

Amorces de surface : mélanges spécialement conçus pour pêcher l'ablette ou autres petits poissons appelés friture, proche de la surface ; ces amorces sont composées de farines à fine granulométrie créant une fois dans l'eau un nuage persistant qui descend lentement.

Amorce nuageante (cloud groundbait) : Amorce liquide, de couleur clair qui se répand dans l'eau sous forme de nuage. Ce type d'amorce s'adresse principalement aux ablettes, et à la friture.

Amorcer : 1) Répandre de l'amorce à l'endroit choisi pour pêcher.
2) Escher un hameçon. Pour les vifs on utilise une aiguille à morcer.

Amorçoir (feeder) : Ustensile destiné à contenir de l'amorce et/ou des esches et à être accroché, sous forme de montage coulissant, sur le fil de la ligne un peu avant le bas de ligne.

Amortisseur : L'amortisseur est constitué d'un brin de caoutchouc fixé au scion ou placé à l'intérieur du scion; son rôle est d'amortir le ferrage sur les cannes rigides, aidant ainsi à maîtriser le poisson. Il est proposé en différents diamètres dans le commerce. Sa longueur peut varier de 10 à 40 cm environ.

Amour blanc (grass carp) : Appelé aussi carpe herbivore.

Amphibiotique ou Amphi drome : Se dit d'un poisson dont le cycle de développement se déroule en partie en eau douce et en partie en eau de mer.

Amorçage d'accoutumance : amorçage effectué plusieurs jours avant la partie de pêche toujours au même moment et au même endroit afin d'accoutumer le poisson aussi bien aux appâts distribués qu'au futur lieu de pêche.

Amorcer : Jeter de l'amorce à l'endroit choisi pour pêcher.

Amorçoir : Petite cage métallique ou en plastique où l'on place des esches ou de l'amorce remplace le lest sur les lignes.

Anadrome : espèce vivant dans la mer et migrant dans les rivières pour s'y reproduire.

Anal (nageoire) : nageoire rayonnée situé entre l'anus et la nageoire caudale.

Anneau : Sur la canne à moulinet permet le passage du fil du moulinet jusqu'à l'anneau du scion de la canne.

Anguillerie : Installation permanente en forme de piège pour capturer les anguilles.

Animal : Qualifie les esches, appâts et amorces d'origine animale : asticots, insectes, poissons, ...

Anneau (ring) : Les cannes dites à lancer comportent plusieurs anneaux pour guider le fil. Ces anneaux sont maintenant en silicium (SIC) ou en AOL. Les premiers anneaux étaient en métal sans garniture, puis avec garniture en porcelaine, agate, ...

Anneau brisé (split link) : Anneau ouvert utilisé pour fixer les montures et les poissons nageurs.

Anneau de départ (butt guide) : Nom donné à l'anneau le plus près du moulinet.

Anneau de tête (tip-ring) : Anneau fixé à la pointe du scion des cannes à lancer.

Anneau décrocheur : Anneau de fortes dimensions, en métal, fixé à une cordelette, cet anneau, glissé sur le fil, peut permettre dans certains cas de récupérer un hameçon accroché dans un obstacle. Appelé aussi anneau grappin.

Anneau guide : Bague en métal fixée sur la canne et dans laquelle coulisse la ligne.

Anneau OAL : Anneau en oxyde d'alumine.

Anneau SIC : Anneau en carbure de silicium.

Anse de panier : Forme du pick-up d'un moulinet à tambour fixe.

Antenne : Partie supérieure d'un flotteur.

Anti-emmêleur (anti-tangle) : Tube en plastique d'environ 40 cm que l'on enfile sur le fil pour éviter le vrillage. Sur ce tube on fixe une agrafe pour accrocher le plomb.

Anti-herbe (weedless) : Dispositif placé sur un leurre pour éviter qu'il ne s'accroche dans la végétation.

Anti-retour (anti-reverse) : Système bloquant le retour en arrière de la manivelle sur les moulinets à tambour fixe.

Antitangle (ou anti-emmêleur) : tube de silicone glissé sur le nylon, destiné à éviter l'emmêlement du montage lors du lancer.

Antivrilleur : Dispositif devant empêcher le vrillage provoqué par le leurre de se communiquer au corps de ligne, l'antivrilleur est généralement constitué d'un plomb décentré et d'un ou deux émerillons. Les antivrilleurs ne sont guère utilisables qu'avec des lignes un peu fortes, lorsqu'un émerillon seul ne suffit pas.

Appareil à boucle (loop tyer) : Accessoire permettant de réaliser des boucles identiques, en particulier sur les bas de ligne.

Appât (bait) : Synonyme d'esche

Appât : Denrée placée au bout de l'hameçon (synonyme : esche)

Appât artificiel : Les appâts artificiels pour la pêche au coup sont réalisés la plupart du temps en matière plastique. On trouve ainsi des imitations de vers de terre, vers d'eau, insectes, etc. Leur valeur est loin d'égaler celle des appâts naturels. Deux d'entre eux seulement sont souvent retenus par les pêcheurs au coup: la pâte synthétique, et la graine de chènevis artificielle (perle).

Appât métallique : Autrefois on regroupait sous cette appellation les devons, les hélices et les cuillers. De nos jours, on emploie le mot leurres.

Appât naturel : tout ce qui entre habituellement dans l'alimentation de la truite, vers, larves aquatiques, insectes terrestres et aériens... ; en règle général tout ce qui s'accroche sur l'hameçon.

Appât vivant (live bait) : N'importe quel animal vivant utilisé comme appât pour la pêche. Attention, certains animaux sont protégés et ne doivent pas être utilisés comme appât (grenouille, triton, ...). De même, les poissons ayant une taille limite de pêche ne peuvent pas servir d'appât (truite, brochet, ...).

Appel : Amorçage d'appel: amorçage réalisé au tout début de la partie de pêche. généralement assez massif.

Aquaculture (aquaculture) : Ensemble des techniques d'élevage et de production d'organismes aquatiques animaux et végétaux pour la consommation.

Arachide : En farine, entre dans la composition des amorces. On pêche la carpe à l'aide de graines d'arachide.

Araignée : 1) Les araignées peuvent être utilisées comme appât, sur hameçon fin de fer selon la taille.
2) Mouche artificielle, sèche ou noyée, sans ailes, et très peu fournie.
3) Filet de pêche.

Arbre mort (laydown;falldown) : Arbre qui est tombé dans l'eau. C'est un endroit ou les poissons se réfugient, et qui attire par conséquent les carnassiers.

Arc-en-ciel : C'est la truite d'élevage et de lâcher par excellence. Plus grosse que la fario, jusqu'à 50 cm et plus, elle vit 15 à 20 ans, est beaucoup moins délicate sur la qualité de l'eau et résiste mieux aux maladies. Elle ne se reproduit pas naturellement Poissons, truites, salmonidés

Araignée : Ce terme générique nomme une mouche artificielle imitant un éphémère.

Ardillon (barb) : Barbe métallique située entre la pointe de l'hameçon et la courbure destinée à empêcher l'hameçon de ressortir de la gueule du poisson pendant la lutte. Il vaut mieux l'ôter (en l'écrasant) pour éviter de blesser les poissonnets destinés à faire des vifs. Il existe aussi des hameçons sans ardillon (barbless hook).

Arénicole : ver marin vivant dans les vasières littorales, utilisé en guise d'appât.

Ariel : Monture à poisson mort.

Arlesey (arlesey bomb) : Plomb en forme de poire, en métal non toxique, muni d'un émerillon. On l'utilise principalement pour la pêche en posée (quiver-tip, swing-tip).

Armure : Partie terminale d'une ligne à vif comportant empile et hameçon.

Arraché : Temps du lancer de la mouche pendant lequel la ligne est extraite de l'eau.

Artificielle : Mouche factice faite de plume ou de poil, utilisée sèche ou noyée pour tromper et capturer les poissons insectivores (truite, ombre, chevaine, ..).

Ascenseur : Il s'agit d'un bac ou d'une cage qu'on élève mécaniquement pour permettre aux poissons migrateurs de franchir des barrages lors de leur voyage de retour vers les frayères.

Aspe (asp) : Seul poisson carnassiers de la famille des Cyprinidés.

Assec : Se dit d'un étang qui est vidé: étang en assec. La mise à sec permet de récupérer le poisson. Généralement, les pisciculteurs en profitent pour effectuer différents travaux d'entretien (curage, réfection des drains rehaussement des digues), pour procéder à des amendements, qui assureront une meilleure productivité et également à des désinfections. Au cours de la période d'assec, certains étangs sont mis en culture d'avoine ou de maïs.

Asselle : Petit crustacé d'eau douce, utilisé comme appât.

Asticot (maggot) : Larve de certains Diptères (mouche). D'une taille de 1 à 1,5 cm il est facile à conserver dans un peu de sciure, plusieurs semaines à 4 ° C environ. Valable pour tous les poissons blancs, il peut être teinté en jaune, rouge, ... Interdit en première catégorie.

Asticot blanc (white maggot) : bigattini en italien

Asticots collés (sticky maggots, stickymag) : Asticots qui sont agglutinés à l'aide de colle en poudre ou en spray.

Athérine : Atherine boyeri, faux éperlan des eaux salées et saumâtres appelé aussi prêtre.

Attache (link swivel) : Emerillon conportant une agrafe utilisé pour changer rapidement de plomb, de feeder, de cuiller, ...

Attache anglaise : Accessoire composé d'un émerillon et d'une agrafe, on s'en sert pour fixer les waggler, les feeders, ...

Attache Bacchi : Dispositif de fixation d'un waggler permettant le changement de flotteur sans couper le fil.

Attaque : Action du poisson qui mord à l'hameçon, pren un leurre, monte sur une mouche.

Attaquer : Commencer à pêcher. S'agissant du poisson, mordre.

Attractant : Substance chimique que l'on ajoute à l'amorce ou aux appâts (bouillettes) pour attirer les poissons.

Attractor lead : Plomb muni d'une capsule soluble que l'on rempli d'arôme, utilisé pour la pêche de la carpe.

Attraper et relâcher (catch and release) : On utilise aussi l'expression anglaise no kill fishing (pêche sans tuer les poissons)

Aulne (alder) : Arbre présent au bord de l'eau. Pour la pêche de la truite, on utilise des imitations de la mouche de l'aulne.

Autorité : Enlever ou sortir d'autorité : arracher de l'eau un poisson sitôt ferré.

Aval : Côté où va le courant dans un cours d'eau.

Avalaison : Descente ou retour des poissons vers la mer.

Avançon : partie métallique, réalisée en corde à piano ou en acier tressé servant à éviter le contact entre le nylon et les dents coupantes de certains carnassiers comme le brochet.

Avantage : Inclinaison donnée à la pointe d'un hameçon renversé.

Avon : Flotteur anglais.


Lettre B

Babarotte : Petit hanneton des fougères qui s'agglutine sur les aulnes et les saules en bordures des rives, les truites peuvent s'y intéresser, dans ce cas il est possible de les attraper avec une mouche imitative.

Baby corn : Tourteau de maïs précuit destiné à l'alimentation des veaux, utilisé comme amorce.

BacKing : ligne de Dacron reliée à la soie, permettant de rendre du fil au cours du combat avec un gros poisson.

Backlash (backlash) : Emmêlement de la ligne du au choc en retour du tambour d'un moulinet à tambour tournant qui s'est emballé.

Backlead : Plomb utilisé sur une ligne en posée pour plaquer le fil sur le fond.

Badger : Fibre gris foncé à pointe blanche.

Bâillon : Dispositif à ressort destiné à maintenir ouverte la gueule des poissons carnassiers.

Balance : Filet d'ouverture ronde utilisé pour la pêche des écrevisses

Ballastière : plan d'eau artificiel, créé à la suite d'un creusement sur les bords d'un fleuve pour extraire des graviers.

Balle : lest brillant en forme de balle destiné à pêcher la perche.

Bannière : longueur de fil sorti du moulinet.

Barbillon : organe sensoriel charnu situé sur les lèvres ou autour de la bouche. Sert à repérer la nourriture.

Bas de ligne : Partie la plus fine de la ligne ou est fixé l'hameçon.

Bas de ligne à mouche : bas de ligne en forme de "queue de rat", c'est-à-dire dont le diamètre décroît à mesure que l'on se rapproche de l'hameçon. Le diamètre se mesure en X, rapport entre les diamètres des extrémités.

Bécard : Saumon ou truite mâle à la période des amours : sa gueule, déformée, ressemble à un bec.

Bedchair : mot employé par les carpistes anglais pour désigner un fauteuil pliable pouvant servir de lit.

Benthique : animal vivant sur le fond.

Benthophage : Se dit des poissons recherchant leur nourriture sur le fond. Le goujon est un cyprin insectivore benthophage.

Benthos : ensemble des organismes vivant au fond d'un plan d'eau.

Bergamotte : l'huile tirée du fruit, en forme de poire, du bergamotier, arbre de la famille des citronniers ; stimule l'appétit des poissons.

Bête (petite bête) : Nymphe d'une grande éphémère et esche très recherchée des poissons et des truites en particulier.

Biotope : milieu physique dans lequel évoluent les communautés animales ou végétales.

Biwi : mot employé par les carpistes anglais pour désigner un abri, sorte de toile de tente.

Blanc (poisson) : Désigne en général les cyprinidés.

Bolognaise : technique demandant l'emploi d'une longue canne 5, 6 m et plus, télescopique, à anneaux, prévue pour recevoir un moulinet. La ligne identique à celle classique de pêche au coup est conduite canne haute, bannière extraite du courant. Idéale pour la pêche de gros poissons, loin du bord, en rivière.

Bombette : Remplaçant moderne du buldo. Sert pour lancer au loin et ramener un appât léger. Elles existent flottantes, semi plongeantes et plongeantes.

Booby : Steamer (grosse mouche) avec des yeux en polystyrène ou en mousse que l'on déplace en profondeur avec une soie plongeante.

Bosselle : Nasse à anguille.

Bouchon : Autre nom du flotteur.

Bouclage : Se produit lorsque l'hameçon crochette la ligne lors du lancer, la rendant inopérante.

Bouillette : appât de synthèse en forme de boule, parfumé, destiné plus spécifiquement à la pêche de la carpe.

Bouquet : Bouchée de pain ou d'asticots garnissant l'hameçon.

Bourriche anglaise : Sac en filet à petite maille pour conserver le poisson vivant.

Bredouille : Absence totale de capture.

Boyat : non que l'on donne dans certaines régions aux très grosses perches.

Branchial (appareil) : appareil d'échange respiratoire qui joue le rôle de "poumon" chez les poissons.

Branchiospine : projection blanche, cartilagineuse de l'arc branchial. Sert à retenir la nourriture.

Brasem : mélange de noix de coco et de mélasse ; s'ajoute aux amorces.

Brin : Un des éléments de la canne à pêche.

Buldo : flotteur en forme de bulle, lesté par une certaine quantité d'eau.


Lettre C

Canne à déboîter :appelée également à emmanchement, canne composée d'éléments qui s'emboîtent les uns dans les autres ; s'utilise quand la profondeur de pêche est très inférieure à la longueur de la canne.

Cannes à deux mains : modèles où la poignée en liège est prolongée au delà du moulinet pour permettre l'emploi de l'autre main au moment du lancer.

Canne au toc : canne mise au point pour pratiquer la pêche au toc qui consiste à présenter à la truite un appât naturel vivant comme s'il dérivait entraîné par le courant.

Canillon : terme halieutique désignant une canne très courte destinée à la pêche de vitesse de l'ablette et des petits poissons.

Capot : Identique à bredouille (absence totale de capture).

Carnassiers : barbarisme bien ancré dans le langage des pêcheurs désignant les poissons qui se nourrissent d'autres poissons, le mot approprié étant les piscivores ; le mot carnassiers désigne les animaux qui se nourrissent de viande, de chair crue.

Caryologie : étude des chromosomes.

Caséine: protide du lait qui constitue la base de la majorité des mix ; peut être remplacée par un de ces dérivés, le caséinate de sodium.

Casque : Partie métallique d'une monture destinée à coiffer la tête d'un poisson mort.

Cassure : dénivellation soudaine d'un fond. Cette expression s'emploie surtout pour désigner la topographie d'un canal.

Caster : asticot en cours de transformation. Très prisé des poissons blancs, le caster s'utilise comme esche ou amorce.

Castillon (ou madeleineau, ou "grilse") : saumon adulte de 1,5 à 3 kg en moyenne, ayant séjourné seulement quelques mois en mer.

Catadrome : espèce vivant en eau douce et migrant dans la mer pour s'y reproduire.

CDC : « cul de canard », plumes prélevées sur le croupion de canard qui ont la particularité de flotter parfaitement grâce à l'imperméabilisation naturelle obtenue par les sécrétions de ses glandes anales.

Cendrée : Très petits plombs utilisés pour l'équilibrage des lignes.

Cerque : ce sont les longues soies que les éphémères ont au bout de l'abdomen.

Chalk Stream : rivière qui évolue surtout dans les régions calcaires et à faible relief, qui s'étire en méandres calmes.

Chalut : filet en forme de poche traîné par un bateau.

Chapelure blanche : chapelure fabriquée à partir de mie de pain séché et concassé ; très collante et gonflant énormément, elle est incorporée dans les amorces de fond.

Chènevis : ou graines de chènevis sont le fruit du chanvre ; cuites juste à point, elles s'utilisent surtout pour la recherche de beaux gardons.

Cheveu : petit morceau de nylon ou de tresse qui sert à relier l'appât à l'hameçon.

Chironome : petit insecte aquatique de la famille des diptères, dont la larve est appelée "ver de vase" par les pêcheurs.

Chironomidés : moustiques inoffensifs d'une taille de 2 à 12 mm ; à leur stade larvaire aquatique appelés « vers de vase », ils représentent une partie importante de l'alimentation des poissons.

Chorion : enveloppe de l'oeuf.

Chrysalide : stade nymphal, inerte, de certains insectes en cours de métamorphose, qui sont alors protégés par une enveloppe souple.

Clipot : Fil de laiton ou d'acier qui écarte le bas de ligne de la ligne.

Cloaque : chez les poissons, orifice commun à l'anus et aux organes urinaires et reproducteurs.

Clonck : instrument en bois servant à frapper l'eau afin de créer de forts vibrations capables d'attirer des silures même de très loin ; fait objet d'interdiction dans certains départements, il convient de se renseigner auprès de la garderie du CSP de chaque fédération.

Coeca pyloriques : expansions en doigt de gant au voisinage de l'estomac ou du pylore.

Coléoptère : ordre d'insectes regroupant des organismes à carapace chitineuse.

Coulée : Partie de rivière ou d'étang que parcourt une ligne flottante sous l'action du courant ou du vent.

Coup : Endroit ou le pêcheur opère et qu'il a amorcé.

Coup du soir : partie de pêche à la mouche débutant deux heures avant le coucher du soleil et se terminant 30 minutes après.

Craniate : vertébré pourvu de crane.

Cténoïde : écaille rugueuse dentelée, munie d'épines le long du bord postérieur.

Cuiller : Leurre artificiel, tournant ou ondulant, utilisé pour la pêche au lancer.

Cuissardes : Bottes en caoutchouc ou Néoprène qui protègent jambes et cuisses.

Cycloïde : écaille lisse.

Cyprinidés : appelés également poissons blancs, famille de poissons d'eau douce qui comprend de nombreuses espèces communes, présentent dans les eaux lentes, gardon, brème, carpe, tanche... ou courantes, goujon, vandoise, chevaine, barbeau...


Lettre D

Dandinette : technique qui consiste à dandiner dans le sens vertical un leurre ou un appât. Plus spécifiquement destinée à la perche.

Dégorgeoir : Instrument permettant de dégager un hameçon piqué profondément dans la gueule d'un poisson.

Dégraisser les asticots : les saupoudrer de farine de maïs pour qu'ils coulent car les asticots vendus dans le commerce sont recouverts d'une pellicule grasse les faisant flotter.

Dévalaison : migration en direction de l'aval, vers l'océan.

Devon : leurre constitué d'une tige métallique autour de laquelle tourne une hélice.

Devonner : action de pêche consistant à lancer un leurre plein travers, avant de le confier au courant, qui lui fera effectuer un arc de cercle.

Diatomée : algues unicellulaires entourées d'une enveloppe siliceuse dure.

Dimorphisme : un individu d'une espèce pouvant présenter des morphologies ou colorations (dichromisme) différentes (entre mâle et femelle ou juvénile et adulte).

Diptère : famille d'insectes regroupant en particulier mouches et moustiques.

Domaine public : Eaux ou le droit de pêche appartient à l'état.

Dorsale (nageoire) : la ou les nageoire sur le dos du poisson.

Down Stream : se dit d'une action de pêche consistant à descendre le courant.

Dragage : A la pêche à la mouche, soie qui dérive entraînée par le courant, et laisse un sillage faisant peur au poisson.

Dubbing : matériau servant à la confection des corps de mouches artificielle. Il peut être naturel s'il est réalisé avec la fourrure (de lièvre, lapin, etc ...) ou synthétique s'il est créé avec des fibres synthétiques.

Lettre E

Ecdyonuridé : gros éphémère qui vit dans les eaux courantes. Il apparaît au mois de juin et s'imite avec des araignées rousses et grises à corps rouge.

Echosondeur : appareil électronique utilisant les ultrasons et permettant de visualiser sur un écran les poissons et la topographie du fond.

Eclosion : arrivée massive d'insectes qui passent tous en même temps à l'état adulte et offrent aux poissons une grosse quantité de proies très vulnérables.

Ecosystème : unité écologique de base regroupant communautés animales et végétales, ainsi que le biotope dans lequel elles évoluent. Biotope et biocénose composent l'écosystème.

Elastique : Caoutchouc, qui équipe un ou plusieurs des brins finals d'une canne au coup, pour amortir les réactions d'un poisson qui a mordu. Permet de pêcher plus fin.

Electrophorèse : technique servant à la séparation et à l'étude des protéines utilisée pour caractériser des espèces et des populations (polymorphisme enzymatique).

Elk hair caddis : sedge inventé en Scandinavie, dont le corps est réalisé en poils de lièvre et les ailes en poils d'élan.

Emerillon : outil métallique généralement muni d'une agrafe, destiné à éliminer le vrillage.

Emerillon pater noster : émerillon en forme de croix, composé de trois branches, une sert pour y accrocher le fil issu du moulinet, l'autre pour y fixer le lest et la troisième, située au milieu, pour y installer le bas de ligne ; s'utilise pour maintenir stable l'appât au c½ur d'un courant fort ou d'un poste très encombré.

Empile : partie inférieure de la ligne supportant l'hameçon. L'empile, ou bas de ligne, présente un diamètre légèrement inférieur à la ligne mère.

Endémique : natif ou restreint à une zone géographique particulière.

Engamer : se dit d'un poisson qui se saisit d'un leurre ou d'un appât.

Ephémère : terme générique regroupant l'ensemble des représentants de la famille des Éphéméroptères. Ce sont des insectes aquatiques reconnaissables par leurs paires d'ailes dressées à la verticale sur le corps.

Epilimnion : couche superficielle d'un lac souri deux brassages annuels, à température variable.

Epuiser : Se servir d'une épuisette pour sortir le poisson de l'eau.

Equilibrer un flotteur : on dit d'un flotteur qu'il est équilibré quand en rajoutant un petit plomb supplémentaire, il coule !

Esche : appât fixé à un hameçon pour attirer la convoitise de poisson et l'obliger à mordre.

Escher : accrocher l'appât sur l'hameçon.

Esociculture : élevage du brochet, encore essentiellement destiné à produire des jeunes poissons pour le repeuplement des eaux libres.

Estiver : être en activité réduite pendant les chaleurs de l'été. Opposé à hiverner.

Ethologique : relatif au compartiment.

Etiage : Epoque des basses eaux en rivière, en canal ou en lac. En général en été.

Euryhalin : organisme supportant de fortes fluctuations de salinité.

Eurytherme : organisme supportant de fortes fluctuations de températures.

Eutrophisation : enrichissement des cours d'eau par le déversement d'engrais ou de déchets. Se produit aussi naturellement.

Exuvie : enveloppe abandonnée par l'insecte lors de son éclosion à l'air libre.

Lettre F

Faucarder : Faucher sous l'eau les herbes d'une rivière ou d'un étang.

Faux lancer : nom donné au lancer qui ne sert pas à poser la mouche mais uniquement à déployer la soie.

Fécondité : production d'oeufs par une femelle; s'exprime en nombre pour un individu (fécondité absolue) ou par kg de poids vif (fécondité relative).

Feeder : cage plastique ou métallique qui sert à la fois de lest pour lancer la ligne et d'amorçoir pour distribuer l'amorce en petite quantité, avec une très grande précision ; s'utilise surtout en eau courante pour la recherche de très gros poissons blancs.

Ferrage-réflexe : ferrage effectué instantanément dès le constat de la touche, à la différence du ferrage décalé qui consiste à attendre quelques secondes après la touche avant de ferrer.

Ferrer : enfoncer le fer d'un hameçon dans la gueule d'un poisson. Le ferrage doit toujours être très précis, bref et puissant en fonction du diamètre de fil et de la ligne.

Fifise : le plus petit des asticots, de couleur rouge et à corps allongé ; particulièrement résistant il permet plusieurs prises sans devoir être changé ; très efficace pour la pêche de petits poissons.

Fil : En Nylon de diverses grosseurs ou résistances, tressé ou non il est marqué en centième (/°°) et plus le chiffre est gros plus il est résistant.

Filament : protubérance longue et fine (ex. : dans une branchie ou le rayon d'une nageoire).

Fin de fer : Hameçon en acier très fin.

Flotteur coulissant : s'utilise à chaque fois que la profondeur de pêche est supérieure à la longueur de la canne à la différence du flotteur fixe qui convient lorsque la profondeur de pêche est inférieure à la longueur de la canne.

Flotteur fixe : s'utilise dans la pêche à l'anglaise à chaque fois que la profondeur de pêche est inférieure à la longueur de la canne, à la différence du flotteur coulissant qui s'utilise dans les zones profondes lorsque la profondeur de pêche est supérieure à la longueur de la canne.

Fluorocarbon : fil fabriqué en Polyvinyllidène Flouride (PVDF) sans nylon. Fils possédant une densité voisine de celle de l'eau.

Fly only : En Anglais, pratique exclusive de la mouche fouettée

Foëne : harpon doté d'un manche destiné à la capture des anguilles ou des poissons plats.

Follicule ovarien : ovocyte en vitellogénèse entouré d'une couche de cellules folliculaire et d'une couche de cellules thécales.

Fouillis : petits vers de vase appartenant à l'ordre d'insectes des Chironomidés qui vivent dans les eaux à fond vaseux ; s'utilise dans la pêche au coup pour enrichir les amorces.

Fourreau : Pour ranger et transporter les cannes.

Frai (le) : se dit de l'ensemble des embryons et des larves résultant de la fraye.

Fraie : Epoque des amours pour les poissons.

Frayère : zone de sable, graviers propres ou végétation immergée où pondent les poissons.

Friture : Petits poissons.

Fronde : Sert au pêcheur au coup pour projeter des appâts au loin.

FS : floating/sinking, soie flottante à pointe plongeante qui permet de pêcher à des profondeurs importantes ; seule la pointe plonge, le reste de la soie demeure en surface.

Fusiforme : en forme de fuseau, allongé.

Lettre G

Gaffe : Crochet muni d'un manche servant à sortir les poissons de l'eau.

Gambe : montage comprenant une série de leurres (leurres souples et biberons) destiné à pêcher la perche.

Gamètes : cellules sexuelles mâle (spermatozoïde) et femelle (ovule).

Gaule : Ancienne canne à pêche.

Gnathostome : vertébré à mâchoire

Gobage : Action d'un poisson qui prend une mouche en surface.

Godille : disque de celluloïd fixé à l'avant d'une monture à poisson mort.

Gonopode : chez certaines espèces, organe de copulation du mâle.

Gour : trou profond dans un cours d'eau.

Gozzers : les plus répandus des asticots, à peau fine et tendre ; s'emploient pour l'eschage et pour l'amorçage ; sélectionnent les gros poissons, ils peuvent être accrochés à plusieurs sur le même hameçon.

Grégaire : se dit d'espèces vivant en groupes telles que l'ablette, la perche, le gardon, la brème...

Graine : Maïs, blés ou chènevis.

Grégaire : espèce vivant en groupe.

Grenouillère : Sonde à ressort.

Grilse : saumon adulte de 1,5 à 3 kg en moyenne, ayant séjourné seulement quelques mois en mer.

Gynogénèse : développement d'un oeuf à partir du génome femelle sans contribution du gamète mâle.


Lettre H

Hackle : plume de cou de coq utilisée pour le montage des mouches

Half-hitch tool : mot d'origine anglaise désignant un petit accessoire servant à réaliser des n½uds demi-clef simples.

Halieutique : tout ce qui touche à la pêche.

Hameçons renversés à gauche ou à droite : chez ce type d'hameçons l'axe de la pointe n'est pas parallèle à celui de la tige, la torsion intervient à partir de la courbure ; existe également des hameçons droits dont la pointe est parallèle à l'axe de la tige, surtout de taille petite et moyenne.

Haut-fond : endroit où le fond remonte et où la végétation s'installe ; il se reconnaît par la couleur de l'eau, plus l'eau est profonde, plus la couleur est foncée et à l'inverse, moins il y a de fond, plus l'eau paraît claire.

Hétérocerque : se dit d'une nageoire caudale dont l'axe est tourné vers le haut et dans lequel se prolonge la colonne vertébrale (ex. esturgeon).

Hétérogamétie : les déterminants du sexe sont portés par les chromosomes sexuels et se trouvent soit chez le mâle (hétérogamétie mâle) soit chez la femelle (hétérogamétie femelle).

Hétérosis (effet) : ou vigueur hybride, se dit lorsque des hybrides ou des descendant de croisement entre races présentent certaines performances à base génétique supérieures à celles des 2 parents.

Homocerque : se dit d'une nageoire caudale dont les 2 lobes sont à peu près égaux sans prolongement de la colonne vertébrale dans l'un d'entre eux.

Hormone : médiateur biochimique sécrété par une glande ou des cellules endocrines, transporté par le sang et intervenant sur les organes cibles de l'organisme pour réguler un grand nombre de fonctions physiologiques. On distingue les hormones protéiques ou glycoprotéique (secrétées par l'hypophyse, la tyroïde, les glandes associées au dystem digestif...) et les hormones stéroïdes (secrétées par les gonades, l'inter rénal...)

Huile essentielle : renforce arômes et parfums ; s'utilise dans la pêche de la carpe pour la réalisation des bouillettes ou dans la pêche au coup pour renforcer l'aspect olfactif des amorces.

Hybride : produit du croisement entre deux espèces différentes, montrant les caractères typiques des espèces parentes.

Hydrobiologie : science de la vie dans l'eau. Elle étudie les poissons mais aussi les écosystèmes, les nombreux animaux qui vivent dans l'eau et constituent la chaîne alimentaire dont les poissons sont souvent l'aboutissement.

Hypolimnion : couche profonde d'un lac à température constante.

Lettre I

Ichtyologie : Partie de la zoologie qui traite des poissons. Elle aborde la classification (taxinomie), l'anatomie et les moeurs.

Ichtyophage : Qui se nourrit de poissons.

Imago : insecte parvenu au stade adulte définitif.

Infère (bouche) : inférieure, bouche située sous la tête, généralement dû à un très long museau (ex. esturgeon, hotu)

Insectes émergeants : phase de transformation dans laquelle les insectes parviennent juste sous la surface de l'eau, dit dans la pellicule, et se débarrassent de leurs exuvies, leurs ailes demeurant encore collées.

Insert driver : petite voile disposée sur l'antenne d'un flotteur, offrant une prise au vent. Très utilisée pour la pêche en lac du brochet au vif.

Lettre J

Jugulaire (position) : nageoires insérées en avant de la ceinture pectorale.

Lettre L

Lactalbumine de lait : produit dérivé du lait à fort pouvoir liant.

Laitance : Sperme du poisson fécondant les ½ufs.

Lancer courbe : s'emploie surtout quand il faut éviter que la ligne passe dans le champ de vision du poisson avant la mouche ; également utile lorsqu'il faut attaquer un poisson posté derrière un obstacle.

Lancer pendulaire : action de propulser un leurre sous la canne ; s'utilise pour les courtes distances demandant une très grande précision.

Lancer ultraléger : désigne une canne à anneau destinée à propulser de très petits leurres, de 1 à 5 g ; existent également lancer léger pour des leurres de 3 à 20 g, lancer mi-lourd de 5 à 50 g et lancer lourd de 10 à 100 g.

Lançon : petit poisson marin fusiforme vivant dans le sable, qui constitue un excellent appât pour tous les poissons chasseurs.

Lb : livre anglaise équivaut à 453,59 grammes.

Leurre : Appât artificiel.

Leptocéphale : larve d'anguille.

Ligature : Renforcement des attaches des anneaux sur les cannes avec du fil et du vernis.

Ligne : Ensemble fil, flotteur, plomb, hameçon avec lequel on pêche.

Ligne latérale : série de petits organes sensoriels sensibles aux changements de pressions, même faibles.

Livre : livre anglaise équivaut à 453,59 grammes.

Locher : Fixer sur une monture ou un bas de ligne, entre chair et peau, un vif destiné aux carnassiers.

Lucifuge : se dit des animaux qui fuient la lumière.

Le dictionnaire du pêcheur - M à Z 04/02/2010

Lettre M

Mandibule : mâchoire inférieure.

Manne : Eclosion soudaine d'éphémères à la surface des eaux

Marsouinage : manifestation d'un poisson en surface.

Maturation ovocytaire : transformation de l'ovocyte avant l'ovulation caractérisée par la migration de la vésicule germinative en périphérie et changement de structure du vitellus.

Mending : mot d'origine anglaise désignant le geste qui sert à éliminer la boucle de la soie créée par le courant lors de la dérive de la mouche ; consiste à relever la soie et la positionner en amont du bas de ligne.

Méristique (caractère) : nombre de branchiospines, de rayons, de nageoires, d'écailles sur la ligne latérales, vertèbres, etc.

Métalimnion : couche intermédiaire d'un lac située entre l'hypolimnion et l'épilimnion, où la température descend de 1°C par mètre de profondeur.

Microphyle : orifice de forme conique ménagé dans le chorion de l'ovule par lequel pénètre le spermatozoïde

Migration : déplacement instinctif d'animaux dans une même direction générale.

Mise en place de la ligne : la phase durant laquelle l'esche rejoint la profondeur choisie.

Mitraillette : Montage de plusieurs leurres artificiels sur une même ligne.

Montage : Façon dont sont assemblés fil, flotteur, plomb et hameçon sur une ligne.

Montages auto-ferrants : appelés aussi de fuite, montages qui font appel à des plombs de poids important qui offrent une résistance immédiate dès la touche ; au moindre mouvement du poisson, l'hameçon se plante profondément dans la bouche.

Montage hélicoptère : montage spécialement conçu pour la pêche à grande distance, s'utilise avec des plombs de forme allongée.

Montage texan : montage spécialement conçu pour les zones d'herbiers grâce à sa plombée qui se situe sous le leurre et lui donne une allure planante.

Morphologie : relatif à la forme.

Mou (donner du mou) : Rendre du fil à un poisson pour éviter la rupture et le fatiguer.

Mouches artificielles : sèche ou noyée, il existe aussi des nymphes et des streamers. Elles sont faites avec des plumes, des poils et des fils de couleurs.

Mouche de mai : grand éphémère qui arrive sur les rivières fin mai début juin. Les truites en raffole et perdent alors toute méfiance.

Moucheur : Pêcheur à la mouche.

Moulinet : À tambour fixe ou tournant sert de réserve de fil.

Mucus : protection naturelle dont les poissons ont besoin pour mieux glisser dans l'eau et pour résister aux diverses agressions du milieu, parasites, virus, bactéries...

Museau : extrémité terminale de la tête.

Myomères : éléments de la musculature disposés en chevron se succédant le long du corps du poisson.


Lettre N

Nageoire adipeuse : chez les Salmonidés, petite nageoire dépourvue de rayons. Insérée en avant de la queue.

Nageoire pectorale : paire de nageoires situées derrière la tête. Au niveau de l'oeil chez les Percidés. Plus bas chez la plupart des poissons.

Narines antérieures : paire de narines les plus antérieures (chez le poisson il y a deux paires de narines et une seule chez les cyclostomes).

Nasse : sorte de panier servant de piége à poisson.

Nématode : type de ver minuscule commun dans le sol, sur les plantes, dans le lit des cours d'eau et comme parasite.

Noquette : Cube de pain, de fromage ou de pain de chènevis offert au poisson.

No Kill : la pratique du No Kill consiste à relâcher systématiquement ses prises.

Nymphe : en biologie, la nymphe désigne le stade de transition assurant le passage de la forme larvaire à la forme adulte chez certains insectes.


Lettre O

¼illet Boucle : en bout de la tige d'un hameçon et permettant de fixer le bas de ligne.

Oeuf : ovule fécondé, se dit aussi abusivement de l'ovule ou ovocyte ovulé.

Olivette : petit plomb en forme d'olive.

Ondulante : Qualifie un type de cuiller et a trait à son déplacement dans l'eau.

Opercule : pièce squelettique mobile recouvrant l'appareil branchial, généralement situés à l'arrière de la tête et constitué d'un os (Esturgeon) ou de quatre (Téléostéens).

Ostracode : petit Crustacé à deux demi coquilles courbes. Fréquent près des sols mous et sur les plantes.

Otolithes : paire de nodules de tissus calcifiés situés dans le labyrinthe chez les poissons osseux et intervenant dans la perception des sons; leur morphologie est très diversifiée et ils sont parfois utilisés en systématique.

Ouverture : Date à partir de laquelle on est autorisé à pêcher. Très attendue par les pêcheurs de truite et de carnassier.

Ovipare : femelle produisant des oeufs chargés de réserves (vitellus) avec développement embryonnaire autonome du corps.

Ovocytes : cellule germinale femelle en cours de méiose et accumulant des réservent vitellines; subit une maturations finale avant l'ovulation.

Ovovipare : femelle retenant l'oeuf chargé de réserves (vitellus) dans l'ovaire ou l'oviducte pendant l'embryogénèse sans ou avec très peu, d'apport nutritionnel maternel.

Ovule : ovocyte très ovulation (i. e. expulsion du follicule avarien) et avant fécondation, communément appelé oeuf; il s'agit plus précisément de l'ovocyte ovulé car le stade ovule se définit au sens strict par l'achèvement de la méiose qui n'intervient chez les poissons qu'après pénétration du spermatozoïde dans le gamète femelle et expulsion du deuxième globule polaire.


Lettre P

Pain de chènevis : tourteau résiduel issu de la pression des graines de chènevis.

Palette : Extrémité aplatie qui termine la hampe d'un hameçon.

Palmer : type de mouche artificielle caractérisée par un enroulement de un ou plusieurs hackles sur toute la hampe de l'hameçon.

Panaché : Appât constitué de deux esches différentes.

Panier : Contenant en osier ou en plastique dans lequel le pêcheur itinérant place ses prises.

Panier-siege : Panier contenant les accessoires du pêcheur et sur lequel il peut s'asseoir.

Parachute : type de montage où le hackle est enroulé horizontalement autour d'un support, à la différence des fixations traditionnelles où le hackle est enroulé verticalement sur l'hameçon.

Parr : se dit de jeunes Salmonidés entre le stade de résorption de la vésicule vitelline et la smoltification.

Pâte : Mélange de farine et d'½uf ou alors synthétique servant à pêcher.

Pater noster : Bas de ligne fixer perpendiculairement à la ligne.

Pêche à caler : permet d'immobiliser l'appât sur la zone amorcée comme dans les pêches en plombée avec moulinet, mais à l'aide d'une canne au coup à emmanchement.

Pêche à rouler : technique proche de celle au toc, la différence réside dans le poids de la plombée pour que l'appât roule sur le fond ; se pratique par eaux fortes.

Pêche à la surprise : se pratique en été par eaux basses, en faisant tomber le plus naturellement possible dans l'eau un insecte tel une sauterelle, un grillon.

Pêche au toc : technique mise au point pour la pêche de la truite qui consiste à présenter un appât naturel comme s'il dérivait entraîné par le courant.

Pêches sportives : techniques de pêche principalement aux leurres où le pêcheur se déplace constamment à la recherche des poissons mordeurs.

Pédicule caudal : Partie étroite du corps du poisson, située immédiatement en avant de la nageoire caudale.

Pélagique : animal vivant en pleine eau.

Pellets : granulés à base de farines animales et de farines de poisson, prévus à l'origine pour l'alimentation des truites de pisciculture, très nourrissants et à forte teneur en huiles ; diffusent leurs arômes et parfums très lentement et d'une façon continue sur le coup ce qui attire les poissons de très loin.

Pelvienne (nageoire) : nageoires paires situées sous le ventre du poisson, dans plusieurs groupes ces nageoires peuvent se retrouver en position très antérieure

Percidé : famille de poissons ayant deux nageoires dorsales ; la première épineuse, avec des rayons très durs, et la seconde molle. Ce sont la perche, le sandre, le black bass,...

Perlide : grand insecte qui se reconnaît à ses ailes pliées sur le dos, que l'on appelle aussi mouche de pierre.

Perruque : Ce dit lorsque la ligne s'emmêle à la sortie du moulinet.

Phéromone : médiateur biochimique libéré par un organisme dans le milieu extérieur et agissant sur un individu de même espèce (et de sexe opposé dans le cas de phéromones sexuelles).

Phylogénétique : relatif à l'évolution et à la filiation des espèces.

Phytoplancton : ensemble de végétaux unicellulaires, qui se développe près de la surface de l'eau et dont se nourrit le zooplancton.

Pick-up : anse de panier du moulinet.

Pied : à peu près trente-trois centimètres (304.7 mm). Cette mesure anglaise est encore très utilisée par les pêcheurs.

Pinky : petit asticot très actif qui s'utilise à la fois dans l'amorce et à l'hameçon ; très remuant il peut remplacer ponctuellement le fouillis de vers de vase.

Piscivore : qui se nourrit de poissons

Phrygane : insecte aquatique qui a l'apparence d'un papillon (trichoptère) et que l'on imite par un sedge.

Phytoplancton : ensemble de végétaux unicellulaires, qui se développe près de la surface de l'eau et dont se nourrit le zooplancton.

Plancton : organismes microscopiques flottant dans l'eau tels que les algues, protozoaires, crustacés, larves d'insectes.

Planctophage : qui se nourrit des microorganismes formant le plancton

Plécoptère : ordre d'insectes aquatiques vivant de préférence dans les eaux fraîches et oxygénées, caractérisés par la présence de deux cerques à l'extrémité de l'abdomen.

Plioir : Plaquette de bois ou de plastique servant à plier la ligne.

Plomb sabot : plomb prévu pour être traîné sur le fond ; de part sa forme à angle droit il soulève en permanence du fond des particules faisant croire au sandre qu'il s'agit d'un poissonnet en train de se nourrir. La position du leurre une fois monté, tête en bas, conforte cette impression.

Plomb stealth : plomb effilé muni d'une tige rigide de 3 cm servant à sa fixation ; prévu pour la pêche à grande distance, par grand vent et avec grande précision.

Plombée : Ce dit de l'ensemble des plombs utilisés pour équilibrer une ligne.

Plug : imitation articulée ou non d'un poisson réalisée en plastique ou en bois. Il s'agit en fait d'un poisson nageur.

Plume : Synonyme de flotteur.

Pointe : partie du bas de ligne sur laquelle est fixée la mouche.

Poissons blanc : ce sont en règle générale les cyprinidés, c'est-à-dire les poissons vivants essentiellement dans les eaux de seconde catégorie.

Poissons fourrage : poissons qui servent à l'alimentation des carnassiers, gardons, ablettes,...

Poisson lucifuge : poisson qui est actif essentiellement la nuit ; en général il s'agit des poissons qui vivent à de très grandes profondeurs où la luminosité est faible voire inexistante, ils peuvent donc se déplacer et s'alimenter même en totale obscurité.

Poisson nageur : Poisson en bois armé de un ou deux triples et une bavette pour le faire nager plus ou moins profondément suivant la vitesse de récupération.

Polyploïde : individu possédant plus de 2n chromosomes; la triploïde (3n) est expérimentalement provoquée chez les Salmonidés pour obtenir des descendants stériles dans le cas des femelles.

Pool : partie élargie de la rivière où stationnent les saumons.

Poom : fosse entre deux rapides où stationnent les saumons.

Popper : leurre spécialement adapté à la pêche du black-bass. Se nomme ainsi à cause du bruit ("pop") qu'il émet lorsqu'on le travaille.

Pore abdominal : orifice postérieur à l'anus au travers duquel sont expulsés les ovules chez les Salmonidés et les lamproies où le tractus génital est dépourvu d'oviducte.

Postes d'attente : il s'agit souvent de lieux bien marqués que chaque pêcheur un peu expérimenté, peut facilement identifier : confluences, rencontre des deux courants, virages, aval des obstacles, celui des rapides, calmes au milieu des courants violents, pools à fond de cailloux et de graviers...

Postés marqués : se dit pour les postes visibles sur les bords ou à la surface de l'eau où les poissons peuvent se réfugier ; il s'agit le plus souvent des arbres immergés, racines, berges creuses, éboulis rocheux, amas de pierres...

Potamodrome : ce dit d'un poisson qui effectue des migrations exclusivement en eau douce.

Potamotoque : organisme amphibiotique migrant en eau douce pour s'y reproduire (saumons,...)

Pré opercule : os antérieur de l'opercule, en forme de demi-lune.

Prolandrie : hermaphrodisme successif avec phase mâle en premier.

Protractile : chez les poissons, désigne des mâchoires articulées de manière à pouvoir avancer pour choisir la nourriture.

Protérogynie : hermaphrodisme successif avec phase femelle en premier.

Potence : Bas de ligne directement fixer perpendiculaire à la ligne.

PVI : composant d'amorces riche en protides et en sucre et à très fort pouvoir collant ; se présente en poudre.

PVDF : fil fabriqué en Polyvinyllidène Flouride (fluorocarbone) sans nylon. Fils possédant une densité voisine de celle de l'eau.


Lettre Q

Queue de rat : Montage d'une ligne en plusieurs parties de plus en plus fine du scion à l'hameçon.

Quiver tip : petit scion droit additionnel, fixé au moyen d'un filetage à l'anneau de tête de la canne.

Lettre R

Rappel : type d'amorçage qui consiste à lancer une petite boule d'amorce au même endroit et au même rythme tout au long de la partie de pêche.

Ratio : ou vitesse de récupération, la vitesse à laquelle un moulinet récupère le fil et l'enroule sur la bobine ; on parle de vitesse lente (50 à 65 cm au tour de manivelle), moyenne (65 à 80 cm au tour de manivelle) et rapide (80 cm à 1 m et plus au tour de manivelle).

Relâchés : petits déplacements sur le côté ainsi que de petits relevés du flotteur de 1 à 2 cm qui permettent de légèrement déplacer l'appât afin d'attirer l'attention du poisson.

Rempoissonnement : Opération destinée à repeupler une rivière ou un plan d'eau. Il faut un équilibre entre carnassiers et poissons blancs.

Rendre la main : libérer le nylon après le constat de la touche, avant de ferrer, afin de permettre au poisson convoité d'engamer la proie sans sentir la moindre résistance.

Relâché : Aguichage qui consiste dans le courant à retenir et relâcher la ligne.

Repères visuels : gros flotteurs, flotteurs lumineux de type Starlight pour la pêche en mer, cubes de polystyrène... accrochés à une longueur de nylon supérieure à la profondeur et se terminant par un lest.

Réservoir : plan d'eau spécifiquement destiné à la pêche des salmonidés à la mouche.

Retenues : ou aguichages, légers déplacements ou relèvements du flotteur afin d'attirer l'attention du poisson et lui faire croire que s'il ne réagit pas rapidement, l'esche va lui échapper.

Rigoletto : petite boule de couleur vive installée sur le nylon qui permet de savoir à quel endroit évolue la ligne ; peut être remplacé par un morceau de laine rouge noué, une petite boule de pâte malléable pincée sur le fil ou par un nylon fluo en corps de lige.

Ripisylve : végétation présente sur les rives des cours-d'eau. On dit aussi "végétation ripicole"

Rod pod : Support de canne utilisé pour la pêche de la carpe.

Roselière : ceinture végétale aquatique constituée de roseaux, propice à la nidification des oiseaux d'eau et à la reproduction de certains poissons.

Rotifère : animal microscopique qui se nourrit et se meut grâce à de longs cils vibratiles qui lui donnent l'apparence d'une roue.

Roubaisienne : Canne dont le scion rigide et recourbé reçoit l'élastique amortisseur ou est accroché la ligne.

Rush : mot d'origine anglaise qui désigne un départ violent de la carpe lors du combat.


Lettre S

Sac soluble : sac qui après quelques secondes se dissout au contact de l'eau ; sert à un amorçage de proximité, il convient de le remplir avec quelques bouillettes et de l'accrocher sur le montage.

Sac vitellin : vésicule formée par l'estomac de l'embryon contenant une substance nutritive, le vitellus permettant à l'alevin de se nourrir.

Salmonidés : Famille de poissons vivant dans des eaux courantes tels que saumons, truites, ombres etc.

Saumâtre (eau) : eau de faible salinité située entre celle de l'eau de mer et de l'eau douce (par ex. en lagune, étang côtier,...).

Sauteuse : nom donné à la mouche située le plus haut sur un train de mouches noyées, elle évolue en surface.

Scalimétrie : Etude des écailles des poissons, permettant de déterminer leur âge.

Scion : pointe de la canne, élément le plus fin de celle-ci.

Scoubidou : Leurre fait d'un petit tube de matière plastique enfilé sur la hampe de l'hameçon.

Sedge : mouche artificielle imitant un trichoptère au stade adulte, typiquement reconnaissable à ses ailes disposées en toit sur le dos.

Sédimentation : dépôt solide formé par les particules qui se trouvaient en suspension dans l'eau, comme la vase, par exemple.

Seconde catégorie : les eaux peuplées de poissons blancs où la truite n'est pas dominante, à la différence des eaux de première catégorie où la truite domine.

Senne : filet de pêche formant un demi cercle dans l'eau

Sifflet : Nom vulgaire du brocheton.

Shooting head : soie destinée à la pêche à la mouche, dont tout le poids de la ligne est concentré vers la pointe. Comme le nom anglais l'indique, elle permet des shoots impressionnants.

Slider : leurre flottant glissant à la surface, plus spécifiquement destiné à la pêche du black-bass.

Smolt : jeune saumon, ou tacon, venant de subir une métamorphose qui précède la dévalaison.

Soie : Nom donné au fil de la pêche à la mouche.

Soies double fuseau : marquées DT (Double Taper) sont les plus polyvalentes, elles facilitent les posés délicats.

Soies parallèles : marquées L (level) sont idéales pour les petites rivières où les lancers discrets, courts et précis s'imposent.

Sonde : Plomb utilisé pour prendre le fond.

Sonder : mesurer la profondeur d'un poste de pêche à l'aide d'un accessoire appelé la sonde.

Spent : type de mouche artificielle imitant un insecte mort.

ST : ou Shooting Taper, soies à tête de ligne appelées également « running lines » sont de véritables projectiles capables de propulser la mouche à des distances records, plus de 30 m.

Sténohalin : organisme ne supportant pas de fortes fluctuations de salinité.

Stop-bouillette : mini-bâtonnet en plastique servant à immobiliser la bouillette sur le cheveu.

Stop-float : ou butée, petite perle en matière plastique souple servant à stopper un flotteur coulissant sur la ligne à un endroit précis ; s'utilise généralement lorsque la profondeur de pêche est supérieure à la longueur de la canne.

Streamer : imitation d'un alevin ou d'un invertébré aquatique réalisée en plumes de coq ou d'oiseau exotique.

Subimago : stade transitoire de courte durée qui précède le vol de l'insecte.

Substrat : en géologie, se dit du terrain situé en dessous de celui que l'on considère. En l'occurrence le fond de la rivière.

Surf casting : Pêche en mer au lancer et à soutenir dans la vague.

Suspender : type de montage qui consiste à coller à la tête des modèles de base une perle de polystyrène afin d'assurer la flottaison.

Suspendings : poissons nageurs dont la densité est identique à celle de l'eau, lors des phases d'arrêt ils ne coulent pas, ne remontent pas, mais se maintiennent immobiles à la profondeur choisie, en suspension d'où leur nom.

Sweetner : mot d'origine anglaise désignant un produit sucré ; s'utilise dans la confection des bouillettes.

Swing tip : comme le Quiver Tip, le Swing Tip est un mini scion additionnel faisant office d'indicateur de touche, utilisé pour les pêches fines à la plombée. Ce scion adopte une forme courbe.

Système sensoriel : organes qui informent les poissons sur leur environnement, ligne latérale, oreille interne, pores céphaliques, barbillons, peau sensitive, etc.


Lettre T

Tacon : stade juvénile du saumon en eau douce.

Taille minimale : la taille spécifique à chaque espèce protégée en dessous de laquelle, le poisson doit être remis à l'eau, mort ou vif. Un poisson se mesure de l'extrémité de la gueule jusqu'au bout de la queue.

Talon : La grosse extrémité d'une canne.

Tambour : Partie fixe ou tournante d'un moulinet sur laquelle s'enroule le fil.

Taxon : groupe taxonomique.

Teaser : mot d'origine anglaise utilisé pour désigner une mouche incitatrice ayant pour rôle d'attirer l'attention ou d'aiguiser la curiosité des truites.

Tébo : larve importée du Chili, longue de 3 à 5 cm, de couleur jaune orange ; s'utilise comme appât sur un hameçon n° 6 à 8 pour pêcher la truite.

Teigne : larve d'un coléoptère parasite des ruches d'abeilles que l'on utilise fréquemment pour pêcher la truite. Les larves fraîches doivent être dodues et avoir une peau très claire.

Tenue : Endroit ou se tient habituellement tel ou tel poisson.

Tête de ligne : longueur de tresse de plusieurs mètres qui s'installe entre le fil issu du moulinet et le bas de ligne.

Tête plombée : hameçon simple équipé d'un plomb dont le poids varie de 2 à 20 g ; existe en différentes tailles et différentes longueurs de tige.

Thalassique : se dit de la période vécue en milieu marin.

Thalassotoque : organisme amphibiotique migrant en eau de mer pour s'y reproduire (anguille).

Thermocline : "bouclier thermique" dans un lac, situé au niveau intermédiaire.

Thoracique (position) : nageoire insérées sous la ceinture pectorale.

Toc : pêche aux appâts naturels. La ligne ne comporte pas d'indicateur de touche et le pêcheur sent la présence du poisson dans son poignet par le "toc" qu'il transmet.

Touche : Action sur la ligne ou sur le bouchon d'un poisson qui engame une esche ou un leurre.

Touche en retour : se produit lorsqu'un poisson se dirige dans la direction du pêcheur, après avoir engamé l'appât.

Tresse : fil dépourvu d'élasticité, réalisé par le tissage de plusieurs dizaines de brins de fibres synthétiques, deux à trois fois plus résistant que le nylon à diamètre égal.

Trichoptère : ordre d'insectes dont les représentants sont reconnaissables au stade larvaire à leur fourreau protecteur. Certaines formes sont libres et donc dépourvues de fourreau.

Trou : Endroit plus profond que d'autres dans une rivière ou une pièce d'eau.

TT : soies à fuseau Triangle Taper sont les dernières nées, conçues pour la pêche à grande distance, elles permettent des posés délicats tout en finesse.

Tube fly (ou "mouche tube") : mouche à saumon montée sur de petits tubes de laiton.

Tubercules de fraie : excroissances cornées, blanc crémeux, qui se développent sur la peau en période de fraie chez les mâles des Cyprinidés.

Tungstène : matériau plus lourd que le plomb et très résistant, se présente en forme de fil ou en plaque qu'il convient de découper en bandes.

Twist : leurre souple en forme de virgule généralement monté sur une tête plombée.


Lettre U

Up stream : action de pêche consistant à remonter une rivière.

Lettre V

Vase : sol mou à texture fine. Composé en grande proportion de matière organique et habité par de minuscules animaux.

Vermée : chapelet de lombrics enfilé sur un fil de coton, destiné à pêcher l'anguille.

Vessie natatoire : enveloppe emplie d'air contenue dans le corps du poisson. Joue un rôle dans la nage et la transmission des sons.

Vidange décennale : chaque dix ans pour inspecter les barrages, le lac est complètement vidé et tous ses occupants en sont extraits ; l'année suivante, la mise en eau voit arriver les premières introductions de poissons.

Vif : Poisson vivant servant d'appât.

Vitellus : réserves accumulées dans l'ovocyte durant l'ovogenèse pour assurer le développement de l'embryon.

Vitesse de récupération : la vitesse à laquelle un moulinet récupère le fil et l'enroule sur la bobine ; on parle de la vitesse lente (50 à 65 cm au tour de manivelle), moyenne (65 à 80 cm au tour de manivelle) et rapide (80 cm à 1 m et plus au tour de manivelle).

Vivier : Pour transporter les poissons vivants.

Volante : Pêche sans plomb, dite" à la bohémienne".

Vomer : pièce buccale implantée sous la voûte palatine.


Lettre W

Wader (ou wadders) : combinaison en matière plastique, en néoprène ou en tissu imperméable respirant qui permet de pêcher en marchant dans l'eau.

Wading : marcher dans l'eau ; dans certaines rivières cette pratique est interdite pour raison de sécurité ou pour protéger les frayères ; le pêcheur utilise le waders, pantalons de pêche en caoutchouc, néoprène ou goretex permettant d'entrer dans l'eau jusqu'à la poitrine

Waggler : nom donné au flotteur utilisé dans la pêche à l'anglaise ; peut être monté fixe quand la profondeur est inférieure à la longueur de la canne ou de façon coulissante dans le cas contraire.

WF : ou Wieght Forward, soie à fuseau décentré, grâce à la partie la plus lourde située à l'avant, permet des lancers longs pour les grandes rivières et les réservoirs.


Lettre Z

Zooplancton : ensemble de petits animaux dérivant près de la surface. En eau douce, il est composé principalement de Crustacés.

Zooplanctonophage : qui se nourrit des micro-organismes animaux constituant le zooplancton.

Zug : savant d'Europe centrale qui a étudié la reproduction de la carpe, dont la pisciculture est très développée dans ces pays. Il a mis au point les fameuses bouteilles qui portent son nom et dans lesquelles on fait incuber les oeufs à parois adhérentes, en particulier les oeufs de brochet, de carpe et de quelques autres poissons.

La pêche et ses astuces 25/11/2009

La pêche est un sport magnifique, et il existe de nombreuses manières de pêcher.
Les différentes pêches sont principalement la pêche au coup, la pêche au lancer, la pêche de la carpe, et la pêche aux carnassiers.
Ces pêches se déroulent au canal, en étang, ou en rivière.
Il existe bien sûr d'autres genres de pêche, comme par exemple la pêche à la truite en étang.
Chaque pêcheur à sa manière de pêcher, de préparer son amorçage, ses lignes, son matériel ainsi que les endroits où il trouve le plus de plaisir de pratiquer son sport favori.
Dans ce blog vous trouverez chaque semaine de nouveaux articles concernant la pêche en général.
Je précise tout de suite que tout ce que vous pourrez lire a été repris dans différents sites concernant la pêche, et je tiens à vous signaler que ce blog est uniquement destiné aux amis pêcheurs sans aucun but lucratif en espérant que ces renseignements puissent apporter à chacun encore plus de plaisir au bord de l'eau.
Vous aurez l'occasion de découvrir des recettes d'amorçage, des astuces pour créer ou transformer du matériel, des informations sur la manière de pêcher, sur le montage des lignes, sur nos poissons, ainsi que sur les différentes manifestations que nos sociétés locales organiseront à l'avenir.
Si vous avez des trucs et astuces et que vous désirez en faire profiter nos pêcheurs, n'hésitez pas à me les communiquer, je les ferai paraitre dans ce blog.

Le matériel pour la pêche au lancer : Les cuillers à TRUITE 28/01/2010

L'appellation cuillers regroupe bon nombre d'outils.
Il convient d'en changer souvent... car les rivières à truites ne sont pas de longs fleuves tranquilles !
Sur chaque nouveau poste, il ne faut pas hésiter de décrocher sa cuiller et la remplacer par une autre, mieux adaptée !

S'il est une pêche sportive, c'est bien la pêche de la truite à la cuiller !
Le pêcheur, tel un chasseur, est en mouvement permanent.
Pas de monotonie, bien au contraire, car le plus souvent les postes se suivent mais ne se ressemblent pas et chacun d'entre eux est un nouveau challenge !

La pêche à la cuiller exige une grande concentration pour réaliser des lancers précis, une attention de chaque instant pour ressentir la moindre attaque, de la rigueur pour adapter l'animation aux différents courants...
Mais elle demande surtout un esprit d'analyse pour choisir la bonne cuiller après la lecture du poste, ainsi que des prises de risque pour la diriger là où nulle autre n'est passée !

Lorsqu'elle est correctement présentée et savamment utilisée, la cuiller permet non seulement de capturer des truites mordeuses, mais aussi beaucoup d'autres qui l'attaqueront par agressivité, uniquement pour défendre leur territoire !

Le matériel pour la pêche au lancer : Les streamers à BROCHET d'Halloween 28/01/2010

Halloween et Noël sont des événements à ne pas manquer pour se faire un stock de streamers à brochet économiques, innovants et efficaces !

La pêche de la truite et de l'ombre est fermée, la saison s'achève pour certains et débute pour les pêcheurs en réservoir... et les pêcheurs de carnassiers.
C'est aussi la période du montage de mouches qui permet d'occuper les longues soirées d'hiver...
Pure coïncidence, l'influence anglo-saxonne et le mercantilisme des commerçants nous inondent depuis quelques années de perruques de sorcières et autres citrouilles édentées.
C'est une opportunité fantastique pour le moucheur créatif pour dénicher des matériaux synthétiques variés et bon marché !

Issus de la mouche en mer, les streamers en matériaux synthétiques ont beaucoup d'avantages :
- Ils sèchent vite car ils sont 100% hydrophobes
- Ils sont légers, donc faciles à lancé
- Ils résistent très bien aux dents des poissons carnassiers
- Les couleurs et textures sont largement déclinées
- Les fibres sont teintées dans la masse et ne déteignent pas.
La plupart de ses fibres synthétiques sont issues de l'industrie du jouet et du textile, leur production à grande échelle permet d'obtenir des prix de revient extrêmement bas.
- Ils ne nécessitent pas de tuer un animal pour s'en procurer la matière première

Certaines fibres synthétiques sont commercialisées pour le tying sous diverses appellations : super hair, fish hair, fish fuzz, bozo hair, kinky fiber...
Elles remplacent avantageusement le bucktail et le marabout utilisés habituellement dans réalisation de streamers.

Le matériel pour la pêche au lancer : Jerkbait le Fred Astaire des leurres 28/01/2010

Le jerkbait est considéré comme le Fred Aster des leurres !!!! Il dance et se secoue dans tous les sens ... L'animation du Jerkbait est la clé de voute de cette pêche spécifique.
Leur profil est fuselé et muni d'une bavette étroite et parfois même sans bavette, le jerkbait n'est pas un bon nageur et la technique des lancer/ramener ne peut pas s'appliquer ici.
Par contre, en récupération saccadée, il se tortille complètement et semblent partir dans n'importe quelles directions.
Le jerkbait avec ses animations désordonnées, des accélérations entrecoupées de pause entre deux eaux simule le mouvement d'un poisson désorienté ou malade.
Le brochet par exemple attaque de préférence les poissons en difficulté.
L'attaque des brochets est tellement violente que l'on se demande s'il le chasse pour des besoins alimentaires ou par réflex de défense du territoire ou encore d'agacement...
Les jerbaits sont souvent munis de billes de métal qui se déplacent vers l'arrière lors du lancer.
Ils peuvent aussi être équipés de billes supplémentaires pour augmenter le bruit et améliorer l'équilibre du leurre.

Il existe de type de jerkbaits : les petits plongeurs (minnows) et les grands plongeurs (long bill minnows).

Le site carnassiers.com nous recommande d'animer les jerkbaits minnow comme ceci :
La technique de base est simple, elle consiste à travailler le leurre avec la canne, en n'utilisant le moulinet que pour récupérer le mou dans le fil après chaque tirée.
Une fois le leurre dans l'eau, donner une brève secousse du scion et laisser aussitôt un peu de mou.
Le leurre bondit en avant.
Si c'est un bon jerkbait il roule sur lui-même lors de la secousse, puis continue sur sa lancée en s'écartant de la trajectoire, certains modèles se mettent carrément en travers.
Les minnows permettent une pêche relativement rapide mais autorisent de longues pauses aux endroits supposés stratégiques.
La durée des pauses sera fonction de l'état du leurre (flottant, coulant ou suspending), de l'humeur des poissons et de celle du pêcheur.

Les longs bills minnows s'utilisent de la même manière, mais à une profondeur plus conséquente.
Pour finir voici quelques spécimens de jerkbaits :

FlashMinnow 110
Rapala HJ10 Husky Jerk
SPRO Prime Minnow 45
Rapala Husky Minnow
Rebel F20S Minnow
LuckyCraft Pointer 78
Smithwick Suspending Rattlin' Rogue
Hellcat
LuckyCraft StaySee 90SP
Daiwa TD Minnow SP
LuckyCraft Staysee 80SP
Mega Bait

Le matériel pour la pêche au lancer : Rod pod, indicateurs et détecteurs 28/01/2010

Les rod-pods, les indicateurs et les détecteurs de touches occupent une place très importante dans une gamme de plus en plus vaste de produits carpe.
Retrouvez quelques conseils pour vos aider à choisir le bon modèle, à la fois fiable et parfaitement adapté à vos besoins !

Il est difficilement imaginable aujourd'hui de pêcher la carpe sans un rod-pod équipé d'indicateurs et de détecteurs de touches.
Pourtant, rappelons-nous qu'avant l'arrivée des techniques modernes, les pêcheurs de carpes avaient pour habitude de placer leurs cannes à des distances assez importantes les unes des autres, plusieurs mètres, voir plusieurs dizaines de mètres.
Ce dispositif avait pour but de couvrir une surface importante, mais aussi d'éviter aux lignes de s'emmêler lors du combat.
Mais il présentait également quelques inconvénients tel celui de voir, sur un départ sérieux, le moulinet se vider avant d'avoir pu se saisir de la canne...

Le matériel contemporain ne manque pas d'avantages car désormais les fabricants tiennent compte des exigences des carpistes qui se déplacent de plus en plus, changent souvent de lieux de pêche et se retrouvent dans des situations très différentes.
Ces pêcheurs itinérants demandent un matériel léger et performant, qui leur permet de s'adapter sur n'importe quel terrain et de pêcher avec succès un peu partout.

Les rod-pods
Le rod-pod permet de rassembler 3 ou 4 cannes à quelques centimètres les unes des autres.
La surveillance en est largement facilitée.
Le délai d'intervention, en cas de départ, se trouve réduit et surtout la stratégie et l'efficacité de la pêche (positions différentes des appâts sur un coup unique) se trouvent facilitées.

La majorité des rod-pods présents actuellement sur le marché sont réalisés en inox ou en acier inoxydable et composés d'éléments réglables tant en hauteur, qu'en longueur et en largeur.
On peut y adapter directement les détecteurs de touche.

Le choix du rod-pod dépend principalement des conditions de pêche dans lesquelles vous pratiquez le plus souvent.
Il est évident que si vous changez souvent de lieu de pêche et vous pratiquez aussi bien en rivière qu'un lac, il vous faut un modèle peu encombrant, mais parfaitement stable et adaptable à tous ces terrains.

En revanche, si vous pêchez souvent au même endroit, un modèle parmi les plus simples convient tout à fait.
Il vous faut également tenir compte du poids des cannes et des moulinets qui une fois installés doivent reposer sur le rod-pod de manière sûre et stable sans le faire basculer et tomber dès le moindre mouvement.

Si vous êtes amoureux de la belle mécanique, la finition et l'esthétisme sont les critères les plus importants.
Pour les grands voyageurs, il existe également des modèles modulables qui rendent possible d'installer quatre cannes ensemble ou deux fois deux cannes.

Les indicateurs
Les indicateurs, couramment appelés écureuils, assurent en toutes conditions, une tension normale de la ligne. Leur deuxième rôle est de signaler les touches que ce soit des tirées discrètes ou un départ franc.

Chaque canne doit être équipée de son propre indicateur qui, quelque soit le modèle choisi, doit être positionné entre le moulinet et l'anneau de départ.
La position verticale, idéale, se trouve à mi-hauteur, entre la canne et le sol, ce qui permet de constater aussi bien des montées que des descentes.

Choisissez les indicateurs de couleurs différentes ce qui vous permettra d'identifier rapidement et avec certitude la canne sur laquelle est intervenue la touche.
Lors de la mise en place et du réglage des écureuils, vérifiez systématiquement que le fil se libère automatiquement.
Positionnez-les tous à la même hauteur et dans le même alignement afin que, d'un seul coup d'½il, et par comparaison, vous puissiez constater tout mouvement ou déplacement de l'un d'entre eux.

La force du courant, celle du vent ainsi que la distance de pêche peuvent vous contraindre à augmenter le plombage de l'écureuil afin de conserver une tension optimale de la ligne.
En tous cas, recherchez en permanence le poids minimum.

Les détecteurs
Les détecteurs ne remplacent pas les indicateurs mais constituent un complément sonore et visuel, surtout indispensable pour les pêches de nuit.
L'appareil électronique fonctionnant à l'aide de batteries se positionne sur le support avant, en lieu et place des supports classiques.

Chaque modèle a sa spécificité, certains permettent de régler le volume sonore ainsi que la tonalité des sons, en jouant sur les graves et les aigus.
Les réglages permettent d'identifier immédiatement la canne sur laquelle est intervenu le départ, les sons émis, étant différents d'une canne à l'autre.
Les signaux lumineux, pour les mêmes raisons, peuvent être de couleurs différentes.
Tout déplacement du nylon dans la gorge du détecteur, dans un sens ou un autre, est transmis par des clignotements plus ou moins rapides en fonction de la violence du départ.

Les meilleurs modèles se raccordent sur une centrale que l'on peut éloigner des cannes pour la placer à proximité du pêcheur, ce qui est intéressant la nuit ou en cas de conditions météorologiques défavorables, lorsque le pêcheur demeure à l'abri sous le biwi.
Il est judicieux d'avoir un jeu de batteries d'avance de manière à éviter la mésaventure de la panne électrique! De jour comme de nuit, le signal sonore vous évite d'avoir en permanence les yeux fixés sur l'écureuil.
La position des cannes sur les supports dépend du type d'eau dans lequel vous pratiquez.
En eaux dormantes, placez-les pointe du scion proche de l'eau ce qui évite l'emprise du vent sur les lignes.
En rivière, une inclinaison des cannes de 70 à 80° par rapport à la surface de l'eau, s'avère souhaitable afin d'extraire la plus grande longueur de nylon possible à la force du courant.